Les Amis d’Al-Rowwad

La Vallée des Fleurs

Marj El Zouhour, la « vallée des fleurs » : un simple hameau au coeur du Liban Sud

Ecrit par Christophe Oberlin

Photographies de Samer Modhad et Joss Dray

Marj El Zouhour, la « vallée des fleurs » : un simple hameau au coeur du Liban Sud, que rien ne prédisposait à la notoriété. Pourtant aujourd’hui à Gaza et en Cisjordanie , des médecins, des professeurs, des imams, des députés, des ministres sont « des anciens de Marj El Zouhour ».

En effet ce ne sont pas moins de 417 Palestiniens du Hamas et du Jihad Islamique qui ont été capturés sur ordre d’Yitzhak Rabin en décembre 1992, et déportés en terre libanaise.

Alors débute une formidable saga médiatique, diplomatique et juridique, tandis que les exilés, pacifiques et intellectuels pour la plupart, s’organisent, fondent une université et font fructifier leur exil qui va durer une année. La presse se saisit de l’événement, l’ONU, l’Europe et les USA condamnent l’expulsion.

De quelle manière cette réunion forcée, cinq ans seulement après la fondation du Hamas, a-t-elle pu constituer un efficace « séminaire de formation » ? Existe-t-il un lien entre le coup-de-force israélien et les négociations d’Oslo qui étaient en cours ?
Une aventure humaine étonnante qui éclaire d’un jour particulier l’actualité du Proche-Orient et ses acteurs.

Familier de la bande de Gaza où il s’est rendu plus d’une trentaine de fois depuis 2001, Christophe Oberlin est professeur à l’Université Paris VII.

http://www.erickbonnier-editions.com EAN 978 236 760 0215 PRIX TTC 18 €



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)