Les Amis d’Al-Rowwad

Témoignages

Séjour en Cisjordanie du 7 au 15 novembre 2006
Dossier Ameer MAKHOUL
Message de Ziad Medoukh de Gaza : un an après.

Gaza, le 7 juillet 2015.
Un an après la nouvelle offensive israélienne contre la bande de Gaza
Rien n’a changé à Gaza
Le blocus israélien inhumain est maintenu
Aucun projet de reconstruction privé ou public n’a commencé
Les attaques israéliennes contre les civils de Gaza se poursuivent
La souffrance des Gazaouis se poursuit
Devant le silence complice de la communauté internationale officielle
Jusqu’à quand l’impunité d’Israël ?
Jusqu’à quand les crimes israéliens ?
Jusqu’à quand l’injustice ? (...)

Liste des Palestiniens tués depuis Septembre 2014

Comme les morts palestiniens n’obtiennent aucune couverture médiatique, j’ai décidé de compiler une liste pour honorer la mémoire de ceux qui ont été tués par Israël.
Osama Ali Mohamed Abu Jundiyya, 17 ans, a été tué par des colons entre Al-Khalil et Bethlehem dans la nuit de mercredi 14 janvier 2015.
Nael Thiab, 19 ans mort suite à de graves blessures par l’armée israélienne près de Naplouse, 29 décembre 2014
Imam Jamil Dweikat, 17 ans a été tué par balle, dans le village de Beita, près de (...)

"Pourquoi de l’arabe dans ce carnet ?" : les déboires d’une jeune Américaine à l’aéroport de Tel Aviv

Hanna a été à deux doigts de rater son avion de retour pour les Etats-Unis et a dû subir fouilles corporelles et interrogatoires, à cause de son apprentissage de l’arabe. Voilà le "modèle de sécurité" que certains de nos politiciens racistes envient à Israël...
"Je suis une Américaine de 17 ans. J’ai grandi dans une petite ville du Massachusetts. Ma mère est américaine et mon père est un citoyen américain né au Maroc. L’été 2016, je suis arrivée à l’aéroport Ben Gourion. Entrer dans le pays ne m’a pas posé (...)

"Une chienne de garde de l’apartheid à Al Khalil (Hébron)"

"Anath Cohen, israélienne sioniste, gifle en plein Shuadat Street une femme française de cinquante ans participant à un voyage de découverte de la Palestine. Nous sommes accompagnés du fils de notre hôte palestinien, un enfant de onze ans. La sioniste sauvage refuse sa présence."
"Après avoir sillonné la Palestine pendant deux semaines et rencontré chaque jour les horreurs que fait subir Israël aux Palestiniens, notre séjour se termine à Al Khalil où nous souhaitons aller rendre visite (...)

Journal de prison

Je m’appelle Mohammad Jamal Ali Nasser, je suis né le 14 septembre 1992, je suis originaire du village de Der Qaddis (district de Ramallah), étudiant au département de Français à l’université An Najah (Naplouse). Je suis actuellement détenu à la prison israélienne d’Eshel (Beer Sheva).
C’était le 28 juin 2014, il était deux heures du matin. J’étais chez mes parents, dans notre maison familiale.
J’étais sur mon ordinateur quand j’ai entendu du bruit près de la maison. J’ai regardé par la fenêtre, j’ai vu (...)

LA CISJORDANIE CINQ ANS APRES

Je viens d’effectuer un voyage d’une dizaine de jours en Cisjordanie avec le réseau Chrétiens de la Méditerranée, qui avait invité un-e représentant-e de l’UJFP à participer à ce voyage. Ce réseau diffuse l’appel Kairos de chrétiens de Palestine, document qui appelle à la résistance, notamment à BDS, et a fait l’objet de nombreux adhésions et soutiens. Le voyage était composé de 46 participants. Il était ouvert à des non-croyants, et trois musulmanes y ont participé. Les quelques participantes portant des noms (...)

Récit du refoulement d’un médecin français à l’aéroport de Tel Aviv

Malgré un ordre de mission d’une association américaine et une coordination de l’armée israélienne pour participer à une mission chirurgicale à Gaza, Jacqueline Le Corre, médecin français, vient de se faire refouler de manière totalement arbitraire à l’aéroport Ben Gourion. On attend une fois de plus la réaction du gouvernement français et l’application du "principe de réciprocité"...
Jacqueline Le Corre, nous envoie le témoignage suivant concernant la manière dont elle a été traité à l’aéroport Ben Gourion (...)

Destruction des villages bédouins du Néguev : témoignage du groupe « Solidarity With Bedouins »

Troisième voyage à VTT à partir de la Belgique, et nouveau témoignage du groupe "Solidarité avec les Bédouins" qui revient de la région de Beer Sheva, où 45 villages non reconnus par Israël sont régulièrement détruits. Témoignage ci-dessous de la manière dont l’armée israélienne harcèle et persécute les habitants de cette région.
JPEG « Lundi 21 avril. Comme d’habitude, les habitants du village se sont levés tôt. Tout était tranquille. Vers 6h30 branle-bas de combat, l’alerte est donnée : « Ils » sont là. (...)

L’antisémitisme sioniste a encore voulu frapper ! Récit d’un après-midi très particulier.

Le lundi après-midi 2 mars, je reçois d’abord un coup de fil prétendument du commissariat du 17ème arrondissement de Paris, me sommant de venir signer une plainte déposée contre moi. Je refuse : si une plainte est déposée contre moi, qu’elle me soit envoyée par la poste !
Il m’est alors répondu que la police allait venir me remettre la plainte chez moi. Une heure après, la police débarque, se poste devant mon immeuble, en interdit l’accès aux habitants et visiteurs, et boucle le quartier. Les gens (...)

Une famille palestinienne va sur ses tombes par un tunnel sous le mur de séparation près de Bethléem

Les Palestiniens ont souffert de bien des façons à cause du mur de séparation israélien, et dans le cas d’une famille, à Al-Walajah, à l’ouest de Bethléem, le mur la sépare des tombes de ses parents. Ahmad Barghouth, 66 ans, a dit à Ma’an qu’il a enterré ses parents et ses grand-parents il y a quelques années dans son champ, près de sa maison. Mais le mur de séparation a été construit sur son terrain, entre le petit cimetière familial et sa maison.
Une famille palestinienne va sur ses tombes par un tunnel (...)

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)