Les Amis d’Al-Rowwad

Naplouse

Naplouse sous les bombes

Les chars, bulldozers et soldats tirent sur ce qui reste de la Mokataa de Naplouse depuis hier mercredi, peu après l’aube. Le lieu est un bâtiment massif de l’époque du mandat britannique, déjà bombardé par des F 16 au début de l’intifada.

Un conseil d’administration surréaliste

La dernière réunion du Conseil d’administration de DARNA, dimanche 2 octobre, s’est déroulée de manière un peu surréaliste. Notre ordre du jour se voulait "normal", avec au menu la liste de nos activités pour le mois de Ramadan, comme si nous étions, finalement, à Fès, à Paris, ou encore à Alexandrie...

Le Savon Naturel à l’Huile d’Olives de Palestine

C’est Darna, maison des associations créée en mais 2005 par Youssef Haji pour venir en aide aux jeunes de la ville, avec des salles de réunion, des formations, des ordinateurs, un restaurant social... qui a eu l’idée d’exporter du savon de Naplouse et de donner ainsi du travail aux artisans et aux producteurs d’huile d’olive.

Jours ordinaires à Naplouse

Youssef est Français d’origine marocaine. Fondateur de DARNA, il partage depuis plusieurs années le sort des habitants de Naplouse. Un jour parmi d’autres...

Darna, en direct de Naplouse

Youssef Haji, fondateur de la maison des Associations, Darna, à Naplouse, nous envoie régulièrement une chronique, qui montre à quel point la situation s’aggrave actuellement pour les Palestiniens.
La solidarité financière doit certes s’amplifier, mais plus que jamais elle doit s’accompagner d’une mobilisation politique afin de briser le silence et la complicité qui entourent cet étranglement du peuple (...)

Comment les habitants de Naplouse vivent, résistent... et comptent sur nous.

Cela tient quasiment du miracle, mais la vie continue à Naplouse. Grâce à l’esprit de résistance de ses habitants et aussi grâce aux diverses aides qui parviennent encore de différentes associations et pays. Notre aide peut et doit s’amplifier.

Festival "Naplouse nous taimons" : un défi réussi

Du 19 au 21 septembre 2006 sur l’esplanade de l’Université Al Najah, c’est tenu le festival "Naplouse Nous t’aimons".
Immense succès, plus de 20 000 visiteurs. Retrouvez les photos de cet événement exceptionnel, organisé dans un climat toujours plus dur.

Bouclage de Naplouse : "du lait pour mon sexe !!"

Depuis samedi les troupes israéliennes réoccupent la ville. Le couvre feu est déclaré par des annonces radio et télé, c’est une nouvelle technique, on viole les ondes des quelques radios et télés locales et on annonce à la population de rester chez elle. La ville se vide et les groupes de jeunes et d’enfants se mettent à construire des barricades de fortune.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)