Les Amis d’Al-Rowwad

Naplouse

Naplouse sous les bombes

Les chars, bulldozers et soldats tirent sur ce qui reste de la Mokataa de Naplouse depuis hier mercredi, peu après l’aube. Le lieu est un bâtiment massif de l’époque du mandat britannique, déjà bombardé par des F 16 au début de l’intifada.

Un conseil d’administration surréaliste

La dernière réunion du Conseil d’administration de DARNA, dimanche 2 octobre, s’est déroulée de manière un peu surréaliste. Notre ordre du jour se voulait "normal", avec au menu la liste de nos activités pour le mois de Ramadan, comme si nous étions, finalement, à Fès, à Paris, ou encore à Alexandrie...

Le Savon Naturel à l’Huile d’Olives de Palestine

C’est Darna, maison des associations créée en mais 2005 par Youssef Haji pour venir en aide aux jeunes de la ville, avec des salles de réunion, des formations, des ordinateurs, un restaurant social... qui a eu l’idée d’exporter du savon de Naplouse et de donner ainsi du travail aux artisans et aux producteurs d’huile d’olive.

Jours ordinaires à Naplouse

Youssef est Français d’origine marocaine. Fondateur de DARNA, il partage depuis plusieurs années le sort des habitants de Naplouse. Un jour parmi d’autres...

Darna, en direct de Naplouse

Youssef Haji, fondateur de la maison des Associations, Darna, à Naplouse, nous envoie régulièrement une chronique, qui montre à quel point la situation s’aggrave actuellement pour les Palestiniens.
La solidarité financière doit certes s’amplifier, mais plus que jamais elle doit s’accompagner d’une mobilisation politique afin de briser le silence et la complicité qui entourent cet étranglement du peuple (...)

Comment les habitants de Naplouse vivent, résistent... et comptent sur nous.

Cela tient quasiment du miracle, mais la vie continue à Naplouse. Grâce à l’esprit de résistance de ses habitants et aussi grâce aux diverses aides qui parviennent encore de différentes associations et pays. Notre aide peut et doit s’amplifier.

Festival "Naplouse nous taimons" : un défi réussi
JPEG - 50 ko

Du 19 au 21 septembre 2006 sur l’esplanade de l’Université Al Najah, c’est tenu le festival "Naplouse Nous t’aimons".
Immense succès, plus de 20 000 visiteurs. Retrouvez les photos de cet événement exceptionnel, organisé dans un climat toujours plus dur.

Bouclage de Naplouse : "du lait pour mon sexe !!"
JPEG - 36.1 ko

Depuis samedi les troupes israéliennes réoccupent la ville. Le couvre feu est déclaré par des annonces radio et télé, c’est une nouvelle technique, on viole les ondes des quelques radios et télés locales et on annonce à la population de rester chez elle. La ville se vide et les groupes de jeunes et d’enfants se mettent à construire des barricades de fortune.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)

  • Lettre de rania talala , traiteur palestinienne , à Cyril lignac suite au "voyage culinaire " du sieur en Israël ...

    Cher Cyril Lignac,
    Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv.
    Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog Les ptits plats palestiniens de Rania.
    Tu ne me connais sûrement pas, sinon, tu aurais sûrement évité de parler de gastronomie israélienne dans cette fameuse vidéo.
    Soit. J’apprécie ton travail et ton (...)

  • "Jérusalem vit" : la première exposition du musée palestinien

    La direction du musée palestinien, situé près de Ramallah en Cisjordanie occupée, a inauguré samedi sa première exposition, présentant des œuvres reliant à la ville sacrée de Jérusalem lors d’une séance réservée à la presse. L’exposition intitulée "Jérusalem vit" sera ouverte au public à partir de dimanche dans la ville universitaire de Bir Zeit. Dans l’une des salles du musée, un paysage de Cisjordanie est récrée grâce à des photographies panoramiques qui s’étalent sur les quatre murs, plaçant également le (...)