Les Amis d’Al-Rowwad

Séjour en Cisjordanie du 7 au 15 novembre 2006

Trois membres des Amis d’Al Rowwad se sont rendus en Cisjordanie pour préparer un projet de tournée de théâtre pour l’automne 2007. Voici le compte-rendu de voyage de l’un d’entre eux.

Séjour en Cisjordanie du 7 au 15 novembre 2006

Trois membres des Amis d’Al Rowwad se sont rendus en Cisjordanie pour préparer un projet de tournée de théâtre pour l’automne 2007. Voici le compte rendu de voyage d’un de ces membres.

Mardi 7 novembre

Pantalon de flanelle gris, chemise neuve, rasé de près, me voici paré pour passer la douane israélienne sans problème à Tel Aviv.
A peine ai-je fait 5 m sur le territoire israélien, encore dans la passerelle de l’avion, qu’une jeune fille m’aborde : « I’m a security officer, I have some questions to you... ».

Mercredi 8 novembre

Nous avons rendez-vous avec l’équipe du centre médical Patient Friend’s Center à Ramallah.

Jeudi 9 novembre
JPEG - 53.8 ko

Ce matin, Jérusalem est déserte, tous les magasins fermés pour cause de grève générale. Nous profitons d’une heure libre pour visiter l’esplanade des mosquées. La vieille ville arabe est presque vide, le souk plus que calme. Un des rares commerçants ouverts nous apprend que des échauffourées ont lieu à la porte de Damas, à peine à 500 m de là.

Vendredi 10 novembre

De nouveau le mur de séparation, de nouveau le centre de tri à 7h du matin pour un rendez-vous à 8h au Consulat de France. Ce matin, aucun homme ne peut passer à cause de la grève générale. Abed ne peut pas nous accompagner à Jérusalem, il reste bloqué ici.

Samedi 11 novembre
JPEG - 43.4 ko

Nous repartons en fin de matinée pour Naplouse. Une mauvaise piste nous permet d’éviter un check point, mais notre super taxi ne peut éviter celui de l’entrée de Naplouse.

Dimanche 12 novembre
JPEG - 43 ko

Nous commençons la journée par une entrevue avec la directrice du Centre Culturel Français de Naplouse. Encore une personne très dynamique et qui "accroche" à notre projet de tournée de théâtre pour septembre prochain.

Lundi 13 novembre
JPEG - 47.2 ko

Retour ce matin à l’université El Nahja pour une entrevue avec Mohamed Attah, directeur du département des Beaux-Arts, et pour visiter le théâtre de l’université.

Mardi 14 novembre

Nous visitons le Théâtre National Palestinien. Encore une très belle salle, bien équipée. Il sera sans doute possible de travailler avec eux.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)