Les Amis d’Al-Rowwad

Dossier Ameer MAKHOUL

Ameer Makhoul est Palestinien. Il vit a Haifa avec sa famille et fait partie de ces Palestiniens qui sont restés sur leur terre malgré l’invasion israélienne.
Il est dirigeant d’Ittijah, collectif d’associations palestiniennes dont le siège est a Haifa. Il a été condamné pour "espionnage" à 9 ans de prison. Ce que lui reproche Israël c’est de ne pas renoncer à sa nationalité palestinienne et de se battre pour elle.

Lettre de prison : Ameer Makhoul dénonce la manipulation sioniste

Ameer Makhoul est citoyen israélien : il fait partie de cette minorité de Palestiniens qui sont restés dans les territoires attribués par l’ONU à Israël en 1948. Il habite Haïfa avec sa femme et ses deux filles.
Je ne lui connais aucune attache religieuse : il est parfaitement laïque. Il dirige ITTIJAH, organisation qui est un regroupement d’associations palestiniennes d’Israël.
Il s’est rendu récemment en Jordanie pour Ittijah et le gouvernement israélien estime que c’est un acte de collaboration avec (...)

Ameer MAKHOUL : droits de l ?homme

Après six mois de prison, le prisonnier politique Ameer Makhoul a signé un accord avec le procureur israélien le 27 octobre. Le marché comprend une liste d ?accusations réduite, excluant en particulier le contact avec un agent de l ?étranger et l ?espionnage pour le mouvement de résistance libanais Hezbollah (qui figurait dans la première accusation). La peine maximum possible est maintenant de sept à dix ans de prison (alors qu ?initialement Ameer encourait la peine capitale).

9 ans de prison pour Ameer Makhoul

Appel à tous ceux qui auront la rage au c ?ur à l’annonce de cette nouvelle.
Le tribunal de Haïfa vient de condamner, ce dimanche 30 juin, Ameer Makhoul à 9 ans de prison !

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)