Les Amis d’Al-Rowwad

Message de Ziad Medoukh de Gaza : un an après.

Gaza, le 7 juillet 2015.

Un an après la nouvelle offensive israélienne contre la bande de Gaza
Rien n’a changé à Gaza
Le blocus israélien inhumain est maintenu
Aucun projet de reconstruction privé ou public n’a commencé
Les attaques israéliennes contre les civils de Gaza se poursuivent
La souffrance des Gazaouis se poursuit
Devant le silence complice de la communauté internationale officielle
Jusqu’à quand l’impunité d’Israël ?
Jusqu’à quand les crimes israéliens ?
Jusqu’à quand l’injustice ?
La mobilisation internationale est très appréciée par notre population
Vive la solidarité internationale avec la cause palestinienne
La lutte continue !
Le combat se poursuit !
Gaza résiste, Gaza persiste, et Gaza existe !
La population de Gaza est confiante
Gaza la vie garde espoir !
Gaza espère un lendemain de liberté, de paix et de justice !
Palestine vivra, Palestine vaincra !



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)