Les Amis d’Al-Rowwad

Mardi 7 novembre

Pantalon de flanelle gris, chemise neuve, rasé de prés, me voici paré pour passer la douane israélienne sans problème à Tel Aviv.
A peine ai-je fait cinq mètres sur le territoire israélien, encore dans la passerelle de l’avion, qu’une jeune fille m’aborde : « I’m a security officer, I have some questions to you... ».
Pourquoi venir en Israël ? Est-ce votre première visite, Avez-vous des amis en Israël ? Qu’allez-vous faire ? Que faites vous dans la vie ? etc...
A peine dix minutes de question, et me voici libre pour faire la queue devant les guichets de l’immigration. Même questions, mais en plus long. Et après une réflexion de quelques secondes, elle appelle son chef. Mis à l’écart pour répondre encore une fois aux mêmes questions, j’obtiens tout de même le précieux tampon.

Jérusalem nous accueille sous le soleil. Abed, le directeur du centre culturel Al Rowwad, nous retrouve le soir. Les nouvelles ne sont pas bonnes : 19 jeunes du camp d’Aïda ont été arrêtés dans une opération de l’armée israélienne à une heure du matin.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Wardi : 70 ans après la Nakba, l’espoir est toujours vivant

    Les trop rares films palestiniens, ou faisant entendre des voix palestiniennes, sont souvent de beaux films ; malgré leurs mauvaises dispositions, les critiques, lorsqu’ils en parlent, au lieu de le nier, mettent plutôt en œuvre divers procédés pour les affaiblir et les neutraliser. Il est donc intéressant de jeter un coup d’œil sur quelques sites de cinéma avant de parler du film lui-même.
    aVoir-aLire introduit ainsi le film : « Sidi a été chassé de son village en 1948. » Par qui ? Pourquoi ? Ces (...)

  • Et la terre, comme la langue (DOCUMENTAIRE, 1997)

    Voici la publication du vendredi, jour dédié aux inspirations de la Poésie française : Un documentaire d’Élias Sanbar et Simone Bitton réalisé en 1997. Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie sur tous les fronts.
    Notice : On a du mal à se représenter, en Occident, l’immense popularité dont jouissent les poètes en Orient. Du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord, non seulement on lit plus de poèmes que de romans, mais aussi on considère la poésie comme un art (...)

  • "L’antisionisme est une opinion et l’antisémitisme un délit"

    Avec la proposition de certains députés pour pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisémitisme, après les injures antisémites adressées à Alain Finkielkraut, "on met le doigt dans un processus totalitaire" avec un retour du délit d’opinion, analyse lundi 18 février sur franceinfo le journaliste et historien Dominique Vidal, auteur de Antisionisme = antisémitisme ? plus loin, Dominique Vidal continue : "Nous avons des lois antiracistes, la loi de 1881, la loi de 1972, nous avons aussi un Code (...)