Les Amis d’Al-Rowwad

Paris CONCERT / FARAJ SULEIMAN, 19 novembre 2018

Cité internationale des arts le lundi 19 novembre à 19:30
CONCERT / FARAJ SULEIMAN ### CONCERT / FARAJ SULEIMAN

Compositeur et pianiste palestinien Faraj Suleiman conjugue les rythmes et mélodies arabes qui ont bercé son enfance avec le jazz et le tango. Après des débuts au piano pour la première fois à l’âge de trois ans il joue son premier concert alors qu’il n’a que cinq ans. Suite à une formation tournée vers la musique classique il se tourne vers de nouvelles expériences et cherche de nouvelles manières de mêler ses influences orientales et occidentales que ce soit en piano solo en quartet ou accompagné d’un orchestre.

Il sera accompagné d’Emmanuel Forster (basse) de Baptiste de Chabaneix (batterie) et de Mohannad Nasser (oud) pour ce concert à la Cité internationale des arts.

Faraj Suleiman (Palestine) est lauréat de la commission Musique de la Cité internationale des arts.

**Lundi 19 novembre 2018 à 19h30**

**Entrée libre dans la limite des places disponibles**

18 rue de l’Hôtel de ville 75004 Paris

Entrée libre dans la limite des places disponibles



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ce ne sont pas des images de morts et de blessés

    Ce sont les images de citoyennes de Gaza qui tentent malgré le blocus israélien et égyptien..les luttes des factions pâlestiniennes..d agir pour l avenir de la Palestine
    C’est en français..

  • Une entreprise israélienne d’espionnage qui a pris contact avec Trump a commencé par proposer de sales tours contre BDS

    La société privée israélienne de renseignement qui a proposé de manipuler les médias sociaux pour la campagne de Trump avait offert un an plus tôt des services similaires à une association de donateurs juifs américains qui cherchaient à cibler ceux qui critiquent Israël, c’est ce que révèle un document obtenu par Forward.
    Fin 2015, l’entreprise privée israélienne de renseignement Psy-Group a pris contact avec une association ad hoc de donateurs juifs en lui proposant de saper en secret le mouvement de (...)

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)