Les Amis d’Al-Rowwad

Une application « iNakba » permet de retrouver les anciens villages palestiniens

Le lancement a été prévu pour coïncider avec le « 66ème anniversaire de l’Indépendance d’Israël », qui est en même temps la commémoration de la NAKBA (Catastrophe qu’ils ont subie quand « Israël » s’est créé en 1948 et qu’au moins 760.000 d’entre eux été expulsés ou ont pris la fuite en raison des massacres commis par l’armée israélienne).

« iNakba » propose une carte interactive et des photos de bâtiments et de maisons que les Palestiniens ont dû abandonner pendant les combats qui se sont déclenchés après la déclaration unilatérale d’indépendance d’Israël.

« De nombreux Palestiniens peuvent difficilement localiser leurs villes et villages d’origine [en Israël et en Cisjordanie] car des villes/colonies israéliennes ont été construites dessus » explique Raneen Jeries, membre de Zochrot, l’ONG qui a développé l’application.

« Il y a un dossier pour chacun des centaines de villages ou villes palestiniens et on peut y trouver des informations et y voir des photos anciennes et nouvelles envoyées par des utilisateurs », a-t-elle informé l’AFP.

Selon Jeries, les Palestiniens de la diaspora peuvent « suivre des yeux » leurs propres villages et obtenir de nouveaux renseignements ou des photos envoyées par ceux qui peuvent les visiter en Israël.

« Les réfugiés qui vivent au Liban, par exemple, peuvent suivre leur village et chaque fois qu’une personne télécharge une photo ou fait un commentaire, ils voient une mise à jour. »

Zochrot a utilisé des cartes du Mandat Britannique en Palestine (1920-1948) pour localiser les villages et les indique sur les applications basées sur les Cartes interactives Google, avec des « punaises » virtuelles.

Zochrot, basé à Tel-Aviv, milite en Israël pour la reconnaissance du « droit au retour » des réfugiés palestiniens et de leurs descendants.

« Notre but est de faire connaître la Nakba aux Juifs israéliens : elle a déraciné des centaines de milliers de Palestiniens", a déclaré Liat Rosenberg, directrice de Zochrot.

https://www.facebook.com/events/289...

L’application est accessible gratuitement.

(Traduit par Chantal C. Pour CAPJPO-EuroPalestine)

CAPJPO-EuroPalestine



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)

  • La chanteuse palestinienne Rim Banna n’est plus

    Nous apprenons avec tristesse ce samedi le décès de la chanteuse palestinienne Rim Banna, des suites d’un cancer diagnostiqué il y a neuf ans.
    Agée de 51 ans seulement, l’artiste, citoyenne palestinienne israélienne, s’est éteinte à Nazareth, la ville où elle était née, a précisé sa famille.
    Sa démarche artistique a toujours été guidée par une volonté d’exprimer l’identité du peuple palestinien à travers sa musique traditionnelle, qu’elle a contribué à préserver et à promouvoir à travers ses disques et tournées (...)

  • Fermetures de comptes : pour qui travaille PayPal ?

    Communiqué de l’AFPS
    Le 26 janvier, nous apprenions la fermeture de notre compte PayPal par un simple e-mail de PayPal Europe, sans contact préalable avec nous. Le jour-même, et alors qu’officiellement cela n’avait fait l’objet d’aucune déclaration de PayPal, des sites internet israéliens relayés par des officines françaises utilisaient cette information pour se déchaîner contre nous. Par qui avaient-ils donc été prévenus ?
    Nous avons envoyé dès le 29 janvier une lettre recommandée à PayPal Europe, pour (...)