Les Amis d’Al-Rowwad

92.The Iron Wall

Mohammed Alatar

Iron Wall est un documentaire inédit réalisé par une association palestinienne d’appui aux agriculteurs. Il donne la parole à des responsables associatifs, paysans, militants pour la paix, journalistes, soldats... israéliens et palestiniens. Le film retrace l’évolution de la colonisation des Territoires occupés palestiniens sous les différents gouvernements israéliens, depuis 1967 jusqu’à la construction du Mur.

Il met en évidence les conséquences de la colonisation sur la vie quotidienne des Palestiniens. Il montre comment la mise en place d’un dispositif de quelque deux cents colonies, de routes, de zones de sécurité et de check points, parachevé par le Mur de séparation :
- a fragmenté les Territoires palestiniens en une dizaine d’enclaves dans lesquelles les Palestiniens sont confinés 
- vise à rendre irréversible l’emprise israélienne sur près de 40% de la Cisjordanie et sur Jérusalem Est 
- et compromet de facto les chances d’instaurer un Etat palestinien viable.

"CERTAINEMENT LE MEILLEUR FILM SUR LA COLONISATION ISRAELIENNE DANS LES TERRITOIRES OCCUPES".
Le Monde Diplomatique

{{Producteur :}} Palestinian Agricultural Relief Committees
{{Durée : }} 58 mn
{{Langue(s) :}} Arabe
{{Sous titrage :}} Français/Anglais


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)

  • Grève de la faim « Liberté et Dignité » : dès le premier jour, le régime sioniste impose une série de mesures punitives aux grévistes palestiniens

    Alors que plus de 1.600 prisonniers politiques palestiniens ont lancé, lundi 17 avril, une grève de la faim illimitée pour protester contre leurs conditions d’incarcération indignes, le service pénitentiaire du régime sioniste n’a pas tardé une série de mesures punitives contre les prisonniers, en particulier ceux qui mènent la grève. Dans un communiqué publié lundi soir 17 avril, la Commission palestinienne des affaires des prisonniers indiquait que dès le premier jour de grève, des responsables du (...)