Les Amis d’Al-Rowwad

« Parler de la Palestine d’une autre manière »

SOLIDARITÉ. L’accueil dans la bastide de jeunes artistes palestiniens laisse d’excellents souvenirs

« Parler de la Palestine d’une autre manière »

Lundi matin, une parenthèse enchantée s’est refermée sur la ville de Libourne qui a vécu, le temps d’un week-end, au rythme du partage et de la générosité. La troupe de jeunes Palestiniens accueillis depuis jeudi, dans le cadre de la tournée Al Rowwad, a repris la route en direction de Carcassonne, lieu de sa prochaine escale. C’est très émus et après avoir échangé mails et adresses que les enfants ont quitté les familles d’accueil avec lesquelles ils ont tissé des liens très forts en seulement quatre jours.
Le spectacle proposé le vendredi précédent par ces jeunes artistes professionnels a connu un véritable succès. En attirant plus de 300 spectateurs, il a largement dépassé toutes les espérances. À l’heure du bilan, de larges sourires s’affichent sur le visage des représentants des associations mobilisées autour de cet événement. Pour Omar N’Fati (Repères), Francine Beauplet (les Amis du Monde diplomatique) et Marie-Thérèse Cavignac (Palestine 33), l’expérience est plus que positive et c’est avec enthousiasme qu’ils envisagent la suite de leurs actions.
Agréablement surpris par le professionnalisme de la troupe, Omar N’Fati tient surtout à souligner « la réalisation impeccable » de ce spectacle et l’ambiance joviale dans laquelle il s’est déroulé. Francine Beauplet évoque la dimension pédagogique qu’a pris cette manifestation. « Les spectateurs ont pu approcher le quotidien de ces enfants de façon plus concrète, notamment à travers les stands d’artisanat (poterie, broderies et savons). C’est aussi cela la Palestine. »
Marie-Thérèse Cavignac, quant à elle, se réjouit de voir la culture au service d’une cause plus profonde. « Cette tournée est une expérience exceptionnelle. Elle a permis de parler des Palestiniens d’une autre manière. »


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Nous avons perdu notre théâtre à Gaza

    Le théâtre ASHTAR condamne avec une grande rage et une profonde douleur l’attaque brutale de
    l’occupation israélienne sur le théâtre Al Mishal à Gaza, qui a réduit à zéro l’immeuble de six étages.
    Al Mishal était le siège du groupe de jeunes d’ASHTAR à Gaza depuis 2008. Il avait été le lieu de
    plusieurs productions du théâtre ASHTAR ; « Les Monologues de Gaza », « Roméo et Juliette à Gaza »,
    « Hanin », « Le Jardin des Fleurs », « Les Enfants d’Hercule » et beaucoup d’autres…
    Les atrocités de l’occupant se sont (...)

  • Le Cinéma des Enfants de Gaza : appel au soutien

    Chers amis et sympathisants du Gaza Children Cinema, avant toute chose, nous aimerions redire notre sincère gratitude pour votre soutien aimable et généreux à notre initiative éducative à Gaza : le Cinéma des enfants de Gaza.
    Nous sommes restés silencieux au cours des derniers mois, mais nous avons toujours été occupés à organiser des activités de collecte de fonds pour prolonger le formidable élan du projet afin d’atteindre les communautés d’enfants de Gaza. Nous avons également travaillé de façon très (...)

  • Témoignages de Ziad Medoukh En direct de Gaza-vidéo- Ce vendredi 10 août 2018 Au lendemain de la destruction d’un centre culturel de Gaza

    En direct de Gaza
    Le vendredi 10 août 2018
    Devant le plus important centre culturel de la bande de Gaza
    Le centre culturel El-Misshal pour les jeunes et les enfants de Gaza, détruit totalement par l’aviation israélienne hier jeudi 9 août 2018.
    L’armée israélienne veut détruire la culture à Gaza
    L’armée la plus morale au monde veut priver les enfants de Gaza de leurs loisirs
    Message de Ziad Medoukh, citoyen palestinien de Gaza en direct de ce centre culturel bombardé et détruit totalement par (...)