Les Amis d’Al-Rowwad

L’eau en Palestine

Une intervention d’un membre du Groupe palestinien pour l’Hydrologie lors d’une rencontre organisée par les Amis de Jayyous.
Organisation du réseau, confiscation des sources, conséquence du mur de séparation, tous les détails de l’accès à l’eau en Palestine.

Introduction : l’eau en Palestine

Pour expliquer comment l’occupation confisque la terre, réprime les hommes et réduit leurs ressources, je me concentrerai sur cette question de l’eau. A travers cet élément, vous pourrez voir jusqu’où va l’occupation dans la violation des droits humains fondamentaux et de la loi humanitaire internationale.

L’eau est occupée

L’occupation israélienne de la Palestine a un impact grave et dévastateur sur les ressources naturelles, sociales et économiques des Palestiniens qui sont confrontés à des violations quotidiennes de leurs droits humains. Cette situation s’est amplifiée avec la réaction violente d’Israël à la seconde Intifada qui a éclaté le 28 septembre 2000. Par une stratégie complexe de contrôles et de restrictions, au nom de la « sécurité d’Israël », l’infrastructure palestinienne a été attaquée et gravement affaiblie par la politique de l’occupation.

Echantillon d’ordres militaires israéliens publiés pour confisquer la terre

L’occupant a le droit de tirer profit des biens gouvernementaux. En conséquence, l’ordre militaire 59 a été publié en juillet 1967. Il a permis de confisquer plus de 60 % de la terre de Cisjordanie par l’autorité du Commandement militaire, appelé le Gardien des biens du gouvernement.

Tragiques conséquences

Il ne faut pas être surpris si la santé publique en Palestine a souffert cruellement de l’occupation et des hostilités actuelles. L’utilisation obligée d’ "alternatives" a entraîné souvent la contamination des sources, un traitement inapproprié des eaux usées et des déchets...

Qui contrôle l’eau après Oslo ?

En plus de la complexité des problèmes se rapportant à la situation de l’eau en Palestine, se trouve le réseau embrouillé des organisations qui revendiquent (ou ne revendiquent pas) une responsabilité à plusieurs niveaux.

Les ressources en eau en Palestine

Eaux de surface, Wadi, puits, sources... d’où vient l’eau en Palestine.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La campagne pour le boycott de l’Eurovision en Israël est lancée !

    C’est un appel officiel du syndicat des journalistes palestiniens et d’un grand nombre d’associations culturelles palestiniennes aux organisateurs et participants de l’Eurovision, à boycotter l’édition 2019, annoncée comme devant se dérouler en Israël.
    "Est-ce qu’on aurait imaginé organiser l’Eurovision en Afrique du Sud pendant l’Apartheid ?", demandent les signataires de cet appel.
    "Le régime d’occupation militaire et de colonialisme israélien se sert de manière indécente de l’Eurovision pour détourner (...)

  • Les artistes de Gaza donnent un nouveau tempo à la Grande Marche du retour

    Si la chanson est reconnue depuis longtemps comme un écho des opinions populaires, voire comme un instrument de ralliement derrière une cause, dans le cas de la Palestine elle joue un rôle supplémentaire. Ce n’est pas un mystère : l’entreprise de colonisation du territoire palestinien s’est très tôt accompagnée d’une colonisation culturelle qui a entravé, menacé de disparition, voire totalement nié la culture palestinienne.
    Dans un tel contexte, les chansons palestiniennes, ou même celles qui « parlent (...)

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)