Les Amis d’Al-Rowwad

Des sociétés israéliennes ont gagné l ?offres de l’ONU pour reconstruire la bande de Gaza

Des sociétés israéliennes ont gagné l ?offres de l’ONU pour reconstruire la bande de Gaza, suscitant la colère des Palestiniens ; l ?Union Palestinienne des Entrepreneurs interdit à ses membres de collaborer avec les Israéliens

De nombreuses entreprises israéliennes ont récemment gagné l ?offres des Nations Unies pour les projets de reconstruction dans la bande de Gaza, entraînant la colère des entrepreneurs palestiniens qui prétendent qu’ils étaient surenchéri par le pays qui a détruit leur infrastructure.

Plus de trois ans après qu’Israël ai infligé des dommages étendus sur l’infrastructure de la bande de Gaza au cours de l’Opération Plomb Durci, une offensive visant à restreindre sans relâche les tirs de roquettes du Hamas sur Israël, deux sociétés israéliennes ont gagné les offres émises par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour construire un bassin de plantes aquatiques dans la b ! ande de Gaza, a rapporté jeudi le quotidien Al-Quds Al-Arabi, basée à Londres.

Oussama Kahil, chef adjoint de l’Union palestinienne des Entrepreneurs, a déclaré au quotidien qu’un certain nombre de sociétés israéliennes ont contacté les entrepreneurs dans la bande de Gaza en leur offrant la moitié des recettes des offres des pour exécuter les projets.

"Il est déraisonnable que l’occupation israélienne soit récompensé pour la destruction de l’économie de Gaza," a déclaré à Al-Kahil Quds Al-Arabi. "Il a mené une guerre sans relâche sur nos moyens de subsistance, et maintenant nos marchés sont ouverts à ses entreprises."

Kahil a déclaré que son syndicat a envoyé des lettres à tous les entrepreneurs dans la bande de Gaza, les mettant en garde contre la ! coopération avec des entreprises israéliennes.

"Un sens de la moralité et le patriotisme ne permettra à personne de traverser ces lignes rouges », a-t-il dit. L ?Association des Ingénieurs Palestiniens a également déclaré qu’elle serait dans l ?obligation " de poursuivre juridiquement et à l’échelle nationale " les membres qui travailleraient avec Israël.

L’Autorité palestinienne a annoncé précédemment qu’il en coûterait 2,8 milliards de dollars pour reconstruire Gaza. Aucun commentaire de l’UNICEF n ?était disponible au moment de la publication.

Par Elhanan Miller le 24 mai 2012
N’oubliez pas de visiter notre site : http://WWW.enfantsdepalestine.org
Contact : info@enfantsdepalestine.org



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)