Les Amis d’Al-Rowwad

Des sociétés israéliennes ont gagné l ?offres de l’ONU pour reconstruire la bande de Gaza

Des sociétés israéliennes ont gagné l ?offres de l’ONU pour reconstruire la bande de Gaza, suscitant la colère des Palestiniens ; l ?Union Palestinienne des Entrepreneurs interdit à ses membres de collaborer avec les Israéliens

De nombreuses entreprises israéliennes ont récemment gagné l ?offres des Nations Unies pour les projets de reconstruction dans la bande de Gaza, entraînant la colère des entrepreneurs palestiniens qui prétendent qu’ils étaient surenchéri par le pays qui a détruit leur infrastructure.

Plus de trois ans après qu’Israël ai infligé des dommages étendus sur l’infrastructure de la bande de Gaza au cours de l’Opération Plomb Durci, une offensive visant à restreindre sans relâche les tirs de roquettes du Hamas sur Israël, deux sociétés israéliennes ont gagné les offres émises par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) pour construire un bassin de plantes aquatiques dans la b ! ande de Gaza, a rapporté jeudi le quotidien Al-Quds Al-Arabi, basée à Londres.

Oussama Kahil, chef adjoint de l’Union palestinienne des Entrepreneurs, a déclaré au quotidien qu’un certain nombre de sociétés israéliennes ont contacté les entrepreneurs dans la bande de Gaza en leur offrant la moitié des recettes des offres des pour exécuter les projets.

"Il est déraisonnable que l’occupation israélienne soit récompensé pour la destruction de l’économie de Gaza," a déclaré à Al-Kahil Quds Al-Arabi. "Il a mené une guerre sans relâche sur nos moyens de subsistance, et maintenant nos marchés sont ouverts à ses entreprises."

Kahil a déclaré que son syndicat a envoyé des lettres à tous les entrepreneurs dans la bande de Gaza, les mettant en garde contre la ! coopération avec des entreprises israéliennes.

"Un sens de la moralité et le patriotisme ne permettra à personne de traverser ces lignes rouges », a-t-il dit. L ?Association des Ingénieurs Palestiniens a également déclaré qu’elle serait dans l ?obligation " de poursuivre juridiquement et à l’échelle nationale " les membres qui travailleraient avec Israël.

L’Autorité palestinienne a annoncé précédemment qu’il en coûterait 2,8 milliards de dollars pour reconstruire Gaza. Aucun commentaire de l’UNICEF n ?était disponible au moment de la publication.

Par Elhanan Miller le 24 mai 2012
N’oubliez pas de visiter notre site : http://WWW.enfantsdepalestine.org
Contact : info@enfantsdepalestine.org



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de rania talala , traiteur palestinienne , à Cyril lignac suite au "voyage culinaire " du sieur en Israël ...

    Cher Cyril Lignac,
    Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv.
    Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog Les ptits plats palestiniens de Rania.
    Tu ne me connais sûrement pas, sinon, tu aurais sûrement évité de parler de gastronomie israélienne dans cette fameuse vidéo.
    Soit. J’apprécie ton travail et ton (...)

  • "Jérusalem vit" : la première exposition du musée palestinien

    La direction du musée palestinien, situé près de Ramallah en Cisjordanie occupée, a inauguré samedi sa première exposition, présentant des œuvres reliant à la ville sacrée de Jérusalem lors d’une séance réservée à la presse. L’exposition intitulée "Jérusalem vit" sera ouverte au public à partir de dimanche dans la ville universitaire de Bir Zeit. Dans l’une des salles du musée, un paysage de Cisjordanie est récrée grâce à des photographies panoramiques qui s’étalent sur les quatre murs, plaçant également le (...)

  • Témoignage de Ziad Medoukh sur la pollution de la mer de Gaza

    La souffrance des Palestiniens de Gaza se poursuit. Témoignages et explications de Ziad Medoukh en direct de la plage de Gaza sur la pollution de la mer de Gaza. Les Palestiniens de Gaza sous blocus israélien sont privés de leur seul loisir : la plage de Gaza, en plein été, ils ne peuvent pas s’ y rendent à cause de la pollution de la mer de Gaza. Actuellement, la bande de Gaza subit une pollution terrible La pollution de la côte et des nappes de Gaza à cause de l’effondrement de deux centres de (...)