Les Amis d’Al-Rowwad

Culture et résistance

Entretiens avec David Barsamian

Edward W. Said - Fayard

"Durant
des années, Edward W. Said a été le principal porte-parole
de la cause palestinienne aux Etats-Unis. [...] Il a payé cher
ses prises de position sur le problème palestinien. [...] Parallèlement
à son engagement politique, il a apporté une énorme
contribution au monde des lettres. [...] On ne sait trop comment, dans
son temps libre, cet homme de la Renaissance trouve en plus le moyen de
jouer du piano et d’écrire sur la musique et l’opéra."

Voilà le portrait que dresse d’Edward W. Said son interlocuteur
dans ce livre, David Barsamian. Au cours d’une série de six entretiens
radiophoniques, les deux hommes abordent la question du conflit israélo-palestinien.
Said en fournit une vision tout à tour ample et détaillé,
une vision qui ne se veut ni objective, ni subjective, simplement informée,
humaine et rationnelle. Excellente pour rectifier les idées reçues.

L’accents est mis sur la dimension ethnique, culturelle : pour Edward
W. Said, en effet, derrière l’affrontement politique et territorial
se cache un mépris des Juifs envers leurs frères sémites
les Arabes. Et l’auteur, grand spécialiste de l’impérialiste,
de souligner, tout au long de l’ouvrage, le déséquilibre
des forces en présence, immense, terrible, permanent.

Edward W. Said, disparu en septembre 2003, était professeur de
littérature anglaise et comparée à l’université
Columbia (New York). Il a notamment publié L’orientalisme (Seuil,
1997) et Culture et impérialisme (Fayard, 2000).

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)

  • Lettre de rania talala , traiteur palestinienne , à Cyril lignac suite au "voyage culinaire " du sieur en Israël ...

    Cher Cyril Lignac,
    Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv.
    Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog Les ptits plats palestiniens de Rania.
    Tu ne me connais sûrement pas, sinon, tu aurais sûrement évité de parler de gastronomie israélienne dans cette fameuse vidéo.
    Soit. J’apprécie ton travail et ton (...)

  • "Jérusalem vit" : la première exposition du musée palestinien

    La direction du musée palestinien, situé près de Ramallah en Cisjordanie occupée, a inauguré samedi sa première exposition, présentant des œuvres reliant à la ville sacrée de Jérusalem lors d’une séance réservée à la presse. L’exposition intitulée "Jérusalem vit" sera ouverte au public à partir de dimanche dans la ville universitaire de Bir Zeit. Dans l’une des salles du musée, un paysage de Cisjordanie est récrée grâce à des photographies panoramiques qui s’étalent sur les quatre murs, plaçant également le (...)