Les Amis d’Al-Rowwad

Culture et résistance

Entretiens avec David Barsamian

Edward W. Said - Fayard

"Durant
des années, Edward W. Said a été le principal porte-parole
de la cause palestinienne aux Etats-Unis. [...] Il a payé cher
ses prises de position sur le problème palestinien. [...] Parallèlement
à son engagement politique, il a apporté une énorme
contribution au monde des lettres. [...] On ne sait trop comment, dans
son temps libre, cet homme de la Renaissance trouve en plus le moyen de
jouer du piano et d’écrire sur la musique et l’opéra."

Voilà le portrait que dresse d’Edward W. Said son interlocuteur
dans ce livre, David Barsamian. Au cours d’une série de six entretiens
radiophoniques, les deux hommes abordent la question du conflit israélo-palestinien.
Said en fournit une vision tout à tour ample et détaillé,
une vision qui ne se veut ni objective, ni subjective, simplement informée,
humaine et rationnelle. Excellente pour rectifier les idées reçues.

L’accents est mis sur la dimension ethnique, culturelle : pour Edward
W. Said, en effet, derrière l’affrontement politique et territorial
se cache un mépris des Juifs envers leurs frères sémites
les Arabes. Et l’auteur, grand spécialiste de l’impérialiste,
de souligner, tout au long de l’ouvrage, le déséquilibre
des forces en présence, immense, terrible, permanent.

Edward W. Said, disparu en septembre 2003, était professeur de
littérature anglaise et comparée à l’université
Columbia (New York). Il a notamment publié L’orientalisme (Seuil,
1997) et Culture et impérialisme (Fayard, 2000).

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Témoignages de Ziad Medoukh En direct de Gaza-vidéo- Ce vendredi 10 août 2018 Au lendemain de la destruction d’un centre culturel de Gaza

    En direct de Gaza
    Le vendredi 10 août 2018
    Devant le plus important centre culturel de la bande de Gaza
    Le centre culturel El-Misshal pour les jeunes et les enfants de Gaza, détruit totalement par l’aviation israélienne hier jeudi 9 août 2018.
    L’armée israélienne veut détruire la culture à Gaza
    L’armée la plus morale au monde veut priver les enfants de Gaza de leurs loisirs
    Message de Ziad Medoukh, citoyen palestinien de Gaza en direct de ce centre culturel bombardé et détruit totalement par (...)

  • La campagne pour le boycott de l’Eurovision en Israël est lancée !

    C’est un appel officiel du syndicat des journalistes palestiniens et d’un grand nombre d’associations culturelles palestiniennes aux organisateurs et participants de l’Eurovision, à boycotter l’édition 2019, annoncée comme devant se dérouler en Israël.
    "Est-ce qu’on aurait imaginé organiser l’Eurovision en Afrique du Sud pendant l’Apartheid ?", demandent les signataires de cet appel.
    "Le régime d’occupation militaire et de colonialisme israélien se sert de manière indécente de l’Eurovision pour détourner (...)

  • Les artistes de Gaza donnent un nouveau tempo à la Grande Marche du retour

    Si la chanson est reconnue depuis longtemps comme un écho des opinions populaires, voire comme un instrument de ralliement derrière une cause, dans le cas de la Palestine elle joue un rôle supplémentaire. Ce n’est pas un mystère : l’entreprise de colonisation du territoire palestinien s’est très tôt accompagnée d’une colonisation culturelle qui a entravé, menacé de disparition, voire totalement nié la culture palestinienne.
    Dans un tel contexte, les chansons palestiniennes, ou même celles qui « parlent (...)