Les Amis d’Al-Rowwad

Culture et résistance

Entretiens avec David Barsamian

Edward W. Said - Fayard

"Durant
des années, Edward W. Said a été le principal porte-parole
de la cause palestinienne aux Etats-Unis. [...] Il a payé cher
ses prises de position sur le problème palestinien. [...] Parallèlement
à son engagement politique, il a apporté une énorme
contribution au monde des lettres. [...] On ne sait trop comment, dans
son temps libre, cet homme de la Renaissance trouve en plus le moyen de
jouer du piano et d’écrire sur la musique et l’opéra."

Voilà le portrait que dresse d’Edward W. Said son interlocuteur
dans ce livre, David Barsamian. Au cours d’une série de six entretiens
radiophoniques, les deux hommes abordent la question du conflit israélo-palestinien.
Said en fournit une vision tout à tour ample et détaillé,
une vision qui ne se veut ni objective, ni subjective, simplement informée,
humaine et rationnelle. Excellente pour rectifier les idées reçues.

L’accents est mis sur la dimension ethnique, culturelle : pour Edward
W. Said, en effet, derrière l’affrontement politique et territorial
se cache un mépris des Juifs envers leurs frères sémites
les Arabes. Et l’auteur, grand spécialiste de l’impérialiste,
de souligner, tout au long de l’ouvrage, le déséquilibre
des forces en présence, immense, terrible, permanent.

Edward W. Said, disparu en septembre 2003, était professeur de
littérature anglaise et comparée à l’université
Columbia (New York). Il a notamment publié L’orientalisme (Seuil,
1997) et Culture et impérialisme (Fayard, 2000).

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)

  • Grève de la faim « Liberté et Dignité » : dès le premier jour, le régime sioniste impose une série de mesures punitives aux grévistes palestiniens

    Alors que plus de 1.600 prisonniers politiques palestiniens ont lancé, lundi 17 avril, une grève de la faim illimitée pour protester contre leurs conditions d’incarcération indignes, le service pénitentiaire du régime sioniste n’a pas tardé une série de mesures punitives contre les prisonniers, en particulier ceux qui mènent la grève. Dans un communiqué publié lundi soir 17 avril, la Commission palestinienne des affaires des prisonniers indiquait que dès le premier jour de grève, des responsables du (...)