Les Amis d’Al-Rowwad

"Le pouvoir théâtral brut" - Le Freedom Theater à New York, au Koweït et à Jénine !

Communiqué du Freedom Theatre de Jénine du 9 novembre 2017.

Ce fut un mois passionnant et occupé pour notre équipe ; des spectacles à l’étranger, des ateliers de photographie, des clubs de théâtre, des formations pédagogiques, des peintures murales, des ateliers de dessin animé - la liste continue et pourtant il y a tellement plus à espérer dans les mois à venir ! Voici quelques faits saillants :

La tournée américaine de The Siege, au NYU Skirball Center for Performing Arts, à New York, a été un événement clé au cours du dernier mois. Une grande salle de théâtre, une course de dix jours avec plus de 3 500 billets vendus, et une série de critiques extrêmement positives. Max McGuinness, Financial Times, a appelé The Siege "une œuvre de puissance théâtrale brute". Vous pouvez trouver tous les articles de presse de The Siege sur notre site Web.

Cette tournée a été un grand pas en avant pour les arts palestiniens. Nos partenaires de production et hôtes, NYU Skirball, ont pris la décision courageuse d’accueillir un théâtre palestinien et la merveilleuse réception du jeu a validé leur décision. Si vous avez vu la pièce, aidez-nous à remercier NYU Skirball d’avoir amené The Siege aux États-Unis, en envoyant un courriel au président de la NYU, Andrew Hamilton, et à Jay Wegman, directeur de Skirball.

Alors que l’équipe de New York était occupée par The Siege, Return to Palestine a été présentée au Kuwait Arab Youth Theatre Festival. Ce fut une occasion mémorable pour The Freedom Theatre, représentant la Palestine pour la première fois au Koweït et interprétant une pièce présentant les récits réels des Palestiniens les plus opprimés et les plus résistants à travers la Cisjordanie.

Et après ?

Nos ateliers de photographie pour les jeunes se poursuivront en décembre et se termineront par une exposition qui présentera les progrès des participants tout au long du cours. L’équipe multimédia espère également présenter des ateliers de cinéma en cette nouvelle année, invitant les jeunes de la région de Jénine.
Mohammed Saba’aneh, artiste palestinien, sera de retour pour animer un autre atelier de caricature dans les semaines à venir. "Le premier atelier de l’été dernier visait à ouvrir les yeux des jeunes à la forme artistique, à les sensibiliser et à leur donner des outils pour continuer à apprendre", dit Saba’aneh. "Nous continuerons, ensemble, et nous espérons publier un livre le résultat de cette initiative. "

Les participants du programme de formation pédagogique de la petite enfance obtiendront leur diplôme cette semaine, après une année d’études réussies. C’était un projet pilote pour le Freedom Theatre et le premier programme d’entraînement de ce type en Palestine. C’est en effet un pas important dans notre quête pour améliorer la vie des enfants à Jénine. Fort de son succès, un nouveau groupe de débutants devrait commencer plus tard dans le mois, tandis que certains des participants actuels continueront dans un cours avancé.

Nous accueillerons divers groupes de théâtre de Cisjordanie pour jouer au Freedom Theater. Nous espérons continuer à renforcer ces relations pour permettre un réseau des arts de la scène encore plus dynamique à travers la Palestine. Plus de nouvelles des performances à venir peuvent être trouvées sur notre site Web.

Des préparatifs sont également en cours pour une nouvelle production théâtrale, Jinan, qui sera inaugurée en février 2018 au Freedom Theater. La pièce est basée sur le célèbre livre pour enfants suédois, Pippi Longstocking. Nous espérons faire tourner cette pièce dans toute la Palestine et ailleurs dans le monde.

Toutes nos performances, événements, ateliers et activités sont soutenus par le soutien généreux de personnes à travers le monde, qui croient en la puissance des arts.

Documents à télécharger

  Affiche Lancement
  Logo CTP


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La campagne pour le boycott de l’Eurovision en Israël est lancée !

    C’est un appel officiel du syndicat des journalistes palestiniens et d’un grand nombre d’associations culturelles palestiniennes aux organisateurs et participants de l’Eurovision, à boycotter l’édition 2019, annoncée comme devant se dérouler en Israël.
    "Est-ce qu’on aurait imaginé organiser l’Eurovision en Afrique du Sud pendant l’Apartheid ?", demandent les signataires de cet appel.
    "Le régime d’occupation militaire et de colonialisme israélien se sert de manière indécente de l’Eurovision pour détourner (...)

  • Les artistes de Gaza donnent un nouveau tempo à la Grande Marche du retour

    Si la chanson est reconnue depuis longtemps comme un écho des opinions populaires, voire comme un instrument de ralliement derrière une cause, dans le cas de la Palestine elle joue un rôle supplémentaire. Ce n’est pas un mystère : l’entreprise de colonisation du territoire palestinien s’est très tôt accompagnée d’une colonisation culturelle qui a entravé, menacé de disparition, voire totalement nié la culture palestinienne.
    Dans un tel contexte, les chansons palestiniennes, ou même celles qui « parlent (...)

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)