Les Amis d’Al-Rowwad

Le cri des oliviers

Une Palestinienne en lutte pour la paix - Sumaya Farhat-Naser

Née en 1948 dans un village proche de Ramallah au sein d’une
famille traditionnelle, Sumaya Farhat-Naser refuse d’être
mariée à 14 ans selon la coutume. Sa scolarité
terminée, elle poursuit ses études en Allemagne. Confrontée
à l’histoire germano-juive, elle découvre la réalité
des victimes de l’holocauste et de l’antisémitisme.
Dans le même temps, elle prend conscience de son identité
palestinienne et de l’ignorance entourant l’histoire de
son propre peuple. Cette double expérience la marque profondément.


De retour dans ce qui est devenu les territoires occupés, l’auteure
qui enseigne à l’Université de Bir-Zeit, s’engage
dans un travail pour la paix avec des femmes palestiniennes et israéliennes.
Ce livre raconte la difficile approche de ces femmes qui apprennent
à se connaître, à surmonter la méfiance et
les malentendus, et peu à peu, alors que de part et d’autre
la situation se tend, osent se parler franchement.

Editions Labor et Fides

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de rania talala , traiteur palestinienne , à Cyril lignac suite au "voyage culinaire " du sieur en Israël ...

    Cher Cyril Lignac,
    Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv.
    Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog Les ptits plats palestiniens de Rania.
    Tu ne me connais sûrement pas, sinon, tu aurais sûrement évité de parler de gastronomie israélienne dans cette fameuse vidéo.
    Soit. J’apprécie ton travail et ton (...)

  • "Jérusalem vit" : la première exposition du musée palestinien

    La direction du musée palestinien, situé près de Ramallah en Cisjordanie occupée, a inauguré samedi sa première exposition, présentant des œuvres reliant à la ville sacrée de Jérusalem lors d’une séance réservée à la presse. L’exposition intitulée "Jérusalem vit" sera ouverte au public à partir de dimanche dans la ville universitaire de Bir Zeit. Dans l’une des salles du musée, un paysage de Cisjordanie est récrée grâce à des photographies panoramiques qui s’étalent sur les quatre murs, plaçant également le (...)

  • Témoignage de Ziad Medoukh sur la pollution de la mer de Gaza

    La souffrance des Palestiniens de Gaza se poursuit. Témoignages et explications de Ziad Medoukh en direct de la plage de Gaza sur la pollution de la mer de Gaza. Les Palestiniens de Gaza sous blocus israélien sont privés de leur seul loisir : la plage de Gaza, en plein été, ils ne peuvent pas s’ y rendent à cause de la pollution de la mer de Gaza. Actuellement, la bande de Gaza subit une pollution terrible La pollution de la côte et des nappes de Gaza à cause de l’effondrement de deux centres de (...)