Les Amis d’Al-Rowwad

L’oeil de Mourad

JPEG - 9.7 ko

Passer de la maçonnerie qu’il a pratiquée avec son père à Beit Jala à un travail de cinéaste n’est pas commun. C’est pourtant le parcours singulier de ce jeune garçon dynamique de 22 ans qui couvre la tournée avec sa caméra.

Il habite avec sa famille à Doha et suit depuis 2 années des études de cameraman pour, un jour peut-être, travailler pour Aljazira, me dit-il en souriant. Il a réalisé lui même le montage de ses 4 premiers courts-métrages : l’un sur la Nakbah, son grand père lui ayant fait promettre avant de mourir de ne pas oublier leur village d’origine de Beit Natif, situé près de el Khalil (Hébron) ; un autre sur les checks-points, un autre sur le folklore et les traditions et un dernier sur les prisonniers, son oncle ayant été condamné à perpétuité suite à un attentat contre un général israélien. Seule sa mère peut lui rendre visite et il hésite sur le nom des prisons où celui-ci est enfermé.

Il me confie s’intéresser à beaucoup de choses, entre autre au football. Il apprécie bien sûr son séjour mais regrette de ne pas pouvoir assister au mariage de sa soeur dans 2 semaines.

Il conclue en me disant ne pas comprendre les conflits entre les 3 religions, qu’il soit entendu !!

Que son oeil continue à nous accompagner et à fixer pour l’avenir les images heureuses de notre tournée.

Par Elias,
Membre de l’UJFP



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)