Les Amis d’Al-Rowwad

L’occupation interdit la construction d’un stade à Bethléem

Les forces d’occupation ont exigé l’arrêt de la construction d’un stade de football dans le village de Wed -Foukin, district de Bethléem, au sud de la Cisjordanie occupée.

Le président du Conseil villageois de Wed-Foukin Ahmed Soukker, a déclaré à l’agence Quds Press que les autorités d’occupation ont remis un ordre d’arrêt de construction du stade dont le conseil du village a débuté la construction il y a deux mois, dans le sud du village de Wad Fukin.

La note affirme que le projet est en cours de construction sur une terre appartenant à l’Etat juif.

Ahmed Soukker a souligné que la notification comprend un arrêt des travaux sur le site et l’orientation pour avis contraire, vers les tribunaux de l’occupation dans les trois semaines prochaines.

Soukker a affirmé que l’occupation a déjà arrêté la construction d’un parc dans le même village, sous prétexte que le terrain appartient à l’Etat juif et cherche à mettre en œuvre des programmes de logements propres aux juifs sur le même territoire.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)