Les Amis d’Al-Rowwad

Le Yes Theater

Présentation de la compagnie

L’équipe artistique du Yes Theatre (3 comédiens : Raed Shiokhi, Mohamed Titi, Ihab Zahdeh également metteur en scène et leur technicien Hammam Amro) travaille à partir de 1997 pour les projets de Theatre Day Production au sein de la communauté d’Hébron.

En 2008, elle fonde le Yes Theatre, ONG palestinienne pour la promotion et le développement du spectacle et de la pratique théâtrale, particulièrement en direction des enfants et des jeunes.

Le Yes Theatre reçoit les soutiens du Ministère de l’Education palestinien, l’UNRWA, le gouvernorat d’ Hébron et loue une salle de spectacles pour ses activités.

Les activités de Yes Theater

Le Yes theater propose des ateliers de pratique théâtrale :
- pour des enfants, des jeunes, des classes, des étudiants,…(développement artistique, personnel, social, culturel, travail sur le corps, l’imaginaire, la confiance, l’écoute…)
- pour les enseignants, animateurs, travailleurs sociaux,…(en tant qu’outil pédagogique, exercices de théâtre, récit, improvisations, mouvements..)

Il réalise des créations théâtrales avec les enfants (à partir de textes palestiniens ou occidentaux, ou d’improvisations ou récits) qui sont présentées à d’autres enfants et aux familles.

Il présente des créations professionnelles avec les comédiens adultes de la compagnie aux publics d’Hébron afin de les distraire, enrichir, voire défier.
Le Yes theatre reçoit d’autres artistes locaux et étrangers, dans le cadre d’échanges autour de la formation, de la pratique ou de représentations.
La compagnie réalise également des voyages à l’étranger (Japon, Allemagne, Autriche, Pologne, Suède, Jordanie, Maroc..) pour des stages, des festivals ou des tournées.

Très orienté dans son travail et son implication vers la communauté d’Hébron, le Yes Theatre est aussi friand de rencontres avec l’extérieur, tant pour l’enrichissement par la diversité des pratiques que pour le rayonnement de la culture palestinienne.

LE YES THÉÂTRE POUR LA COMMUNICATION CHEZ LES JEUNES

SUR LA DÉTENTION D’ENFANTS PALESTINIENS Le projet est unique, car il rassemble l’énergie et l’engagement d’un groupe d’organisations partenaires dans le gouvernorat de Hébron afin de favoriser une dynamique de dialogue professionnel nécessaire à l’amélioration du bien-être psychosocial des enfants palestiniens qui viennent d’être libérés de leur détention dans les prisons israéliennes. L’internement administratif est une détention sans inculpation ni jugement pour une période de 3 mois, qui peut être (...)

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)