Les Amis d’Al-Rowwad

La Palestine Racontée en bande dessinée

Autour du livre (en BD) : « L’intruse »

De Roannie et Oko - dessinateur des B.D

Le tome I : « La Découverte ». C’est la description du choc que représente le premier séjour : l’exotisme du Moyen Orient et l’enthousiasme d’être à Jérusalem, vite balayés par la prise de conscience de l’occupation et de la violence omniprésentes, de l’humiliation et de l’écrasement de tout un peuple.

Le tome II, « Les Palestiniens », pénètre plus profondément dans les différents drames vécus par cette population : l’occupation militaire en tout lieu et à tout instant, la colonisation qui vole les terres, l’enfermement par les barrages de l’armée, les routes de contournements et maintenant le Mur… L’Histoire du dernier siècle y est évoquée, permettant de mieux comprendre l’engrenage infernal régional et international dans lequel se trouve pris le peuple palestinien.

Le tome III s’appellera « Les Israéliens ». Dans un conflit, il y a 2 côtés et ne pas regarder en face ne facilite pas la progression vers la paix. Alors, il va s’agir d’évoquer les colons, les soldats, les fonctionnaires zélés…. Mais aussi les Pacifistes acharnés qui luttent pour, qu’enfin, cette terre reconnaisse tous les siens. Et, bien sûr, leur société dans toute sa complexité et l’Israélien moyen qui préfère ne pas complètement voir celui d’en face, qui voudrait bien la paix mais ne comprend pas ce que le mot « concessions » veut dire et qui continue à se penser victime sans s’apercevoir qu’Israël est devenu bourreau.

Le titre de l’ouvrage est déjà toute une histoire ! « C’est ce que vous ressentez lorsque vous arrivez aux frontières d’Israël, seul moyen d’atteindre la Palestine , et que vous n’êtes pas sûr de ne pas être renvoyé aussitôt vers votre douar d’origine », nous dit Roannie.

L’auteure (Roannie) est membre de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) ; elle a passé neuf mois en Palestine/Israël et apporte, dans ces trois tomes, des informations précieuses que les médias officiels « omettent », trop souvent, de transmettre à l’opinion française. L’idée d’utiliser la BD commentée pour traiter un problème politique est un moyen d’information, à la fois novateur et populaire, qui permet de toucher un public plus large, y compris les jeunes. « Notre souhait est que ces 3 petits volumes parviennent jusqu’aux moins convaincus et participent ainsi à cette lutte pour la Paix au Proche Orient », écrit l’auteure.

Pour tout renseignement, téléphoner au : 0611364886



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Nous avons perdu notre théâtre à Gaza

    Le théâtre ASHTAR condamne avec une grande rage et une profonde douleur l’attaque brutale de
    l’occupation israélienne sur le théâtre Al Mishal à Gaza, qui a réduit à zéro l’immeuble de six étages.
    Al Mishal était le siège du groupe de jeunes d’ASHTAR à Gaza depuis 2008. Il avait été le lieu de
    plusieurs productions du théâtre ASHTAR ; « Les Monologues de Gaza », « Roméo et Juliette à Gaza »,
    « Hanin », « Le Jardin des Fleurs », « Les Enfants d’Hercule » et beaucoup d’autres…
    Les atrocités de l’occupant se sont (...)

  • Le Cinéma des Enfants de Gaza : appel au soutien

    Chers amis et sympathisants du Gaza Children Cinema, avant toute chose, nous aimerions redire notre sincère gratitude pour votre soutien aimable et généreux à notre initiative éducative à Gaza : le Cinéma des enfants de Gaza.
    Nous sommes restés silencieux au cours des derniers mois, mais nous avons toujours été occupés à organiser des activités de collecte de fonds pour prolonger le formidable élan du projet afin d’atteindre les communautés d’enfants de Gaza. Nous avons également travaillé de façon très (...)

  • Témoignages de Ziad Medoukh En direct de Gaza-vidéo- Ce vendredi 10 août 2018 Au lendemain de la destruction d’un centre culturel de Gaza

    En direct de Gaza
    Le vendredi 10 août 2018
    Devant le plus important centre culturel de la bande de Gaza
    Le centre culturel El-Misshal pour les jeunes et les enfants de Gaza, détruit totalement par l’aviation israélienne hier jeudi 9 août 2018.
    L’armée israélienne veut détruire la culture à Gaza
    L’armée la plus morale au monde veut priver les enfants de Gaza de leurs loisirs
    Message de Ziad Medoukh, citoyen palestinien de Gaza en direct de ce centre culturel bombardé et détruit totalement par (...)