Les Amis d’Al-Rowwad

La Palestine Racontée en bande dessinée

Autour du livre (en BD) : « L’intruse »

De Roannie et Oko - dessinateur des B.D

Le tome I : « La Découverte ». C’est la description du choc que représente le premier séjour : l’exotisme du Moyen Orient et l’enthousiasme d’être à Jérusalem, vite balayés par la prise de conscience de l’occupation et de la violence omniprésentes, de l’humiliation et de l’écrasement de tout un peuple.

Le tome II, « Les Palestiniens », pénètre plus profondément dans les différents drames vécus par cette population : l’occupation militaire en tout lieu et à tout instant, la colonisation qui vole les terres, l’enfermement par les barrages de l’armée, les routes de contournements et maintenant le Mur… L’Histoire du dernier siècle y est évoquée, permettant de mieux comprendre l’engrenage infernal régional et international dans lequel se trouve pris le peuple palestinien.

Le tome III s’appellera « Les Israéliens ». Dans un conflit, il y a 2 côtés et ne pas regarder en face ne facilite pas la progression vers la paix. Alors, il va s’agir d’évoquer les colons, les soldats, les fonctionnaires zélés…. Mais aussi les Pacifistes acharnés qui luttent pour, qu’enfin, cette terre reconnaisse tous les siens. Et, bien sûr, leur société dans toute sa complexité et l’Israélien moyen qui préfère ne pas complètement voir celui d’en face, qui voudrait bien la paix mais ne comprend pas ce que le mot « concessions » veut dire et qui continue à se penser victime sans s’apercevoir qu’Israël est devenu bourreau.

Le titre de l’ouvrage est déjà toute une histoire ! « C’est ce que vous ressentez lorsque vous arrivez aux frontières d’Israël, seul moyen d’atteindre la Palestine , et que vous n’êtes pas sûr de ne pas être renvoyé aussitôt vers votre douar d’origine », nous dit Roannie.

L’auteure (Roannie) est membre de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) ; elle a passé neuf mois en Palestine/Israël et apporte, dans ces trois tomes, des informations précieuses que les médias officiels « omettent », trop souvent, de transmettre à l’opinion française. L’idée d’utiliser la BD commentée pour traiter un problème politique est un moyen d’information, à la fois novateur et populaire, qui permet de toucher un public plus large, y compris les jeunes. « Notre souhait est que ces 3 petits volumes parviennent jusqu’aux moins convaincus et participent ainsi à cette lutte pour la Paix au Proche Orient », écrit l’auteure.

Pour tout renseignement, téléphoner au : 0611364886



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ce ne sont pas des images de morts et de blessés

    Ce sont les images de citoyennes de Gaza qui tentent malgré le blocus israélien et égyptien..les luttes des factions pâlestiniennes..d agir pour l avenir de la Palestine
    C’est en français..

  • Une entreprise israélienne d’espionnage qui a pris contact avec Trump a commencé par proposer de sales tours contre BDS

    La société privée israélienne de renseignement qui a proposé de manipuler les médias sociaux pour la campagne de Trump avait offert un an plus tôt des services similaires à une association de donateurs juifs américains qui cherchaient à cibler ceux qui critiquent Israël, c’est ce que révèle un document obtenu par Forward.
    Fin 2015, l’entreprise privée israélienne de renseignement Psy-Group a pris contact avec une association ad hoc de donateurs juifs en lui proposant de saper en secret le mouvement de (...)

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)