Les Amis d’Al-Rowwad

Débat au Centre Culturel Algérien le 11 octobre

Faire du théâtre en Palestine : Créer ou se créer ?

De Jénine à Hébron ou de Jérusalem Est à Gaza, on fait du théâtre. Au cœur des villes, dans les camps de réfugiés ou dans la rue, des îlots de création éclatent et prolifèrent. Faire du théâtre en Palestine, c’est lutter pour faire jaillir une parole libre et singulière, c’est tenter de rompre les frontières rigides qui découpent un territoire en mille morceaux, c’est dévoiler au reste du monde le visage d’une terre aux mille contradictions.

Créer en Palestine, c’est se créer soi-même, reconstituer son identité personnelle, repenser son rapport aux autres puis affirmer son appartenance à un peuple. A quelles difficultés en termes d’identité les comédiens sont-ils confrontés quand ils font du théâtre en Palestine ou à l’étranger ? En quoi ce travail fragile attire-il notre attention sur une démarche essentielle qui trouble et enrichit notre vision du théâtre ?

Les invités ont apporté leurs éclairages et leurs réflexions que vous pouvez lire dans la transcription établie par Emmanuelle Thiebot (document à téléchargé ci-dessous)

Débat animé par Sylvie Deplus-Ponsin, présidente de l’association Les Amis d‘Al Rowwad.
Avec Amina Hamshari, directrice de l’Institut culturel franco-palestinien ; Ondine Oberlin, auteure d’un mémoire sur les enjeux du théâtre en Palestine ; Jean-Luc Bansard, directeur du théâtre du Tiroir ; Claire Audhuy, auteure du livre « Les théâtres de l’extrême » ; Ihab Zahdeh, directeur artistique du Yes Theatre

Samedi 11 octobre 2014 à 18h
Centre Culturel Algérien

Paris

Documents à télécharger

 


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La campagne pour le boycott de l’Eurovision en Israël est lancée !

    C’est un appel officiel du syndicat des journalistes palestiniens et d’un grand nombre d’associations culturelles palestiniennes aux organisateurs et participants de l’Eurovision, à boycotter l’édition 2019, annoncée comme devant se dérouler en Israël.
    "Est-ce qu’on aurait imaginé organiser l’Eurovision en Afrique du Sud pendant l’Apartheid ?", demandent les signataires de cet appel.
    "Le régime d’occupation militaire et de colonialisme israélien se sert de manière indécente de l’Eurovision pour détourner (...)

  • Les artistes de Gaza donnent un nouveau tempo à la Grande Marche du retour

    Si la chanson est reconnue depuis longtemps comme un écho des opinions populaires, voire comme un instrument de ralliement derrière une cause, dans le cas de la Palestine elle joue un rôle supplémentaire. Ce n’est pas un mystère : l’entreprise de colonisation du territoire palestinien s’est très tôt accompagnée d’une colonisation culturelle qui a entravé, menacé de disparition, voire totalement nié la culture palestinienne.
    Dans un tel contexte, les chansons palestiniennes, ou même celles qui « parlent (...)

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)