Les Amis d’Al-Rowwad

Programme de stages au Freedom Theatre

Le Freedom Theatre lance un nouveau programme de stages qui durera toute l’année. Les stagiaires, accueillis à plein temps pendant 3 mois au minimum, apporteront un soutien administratif à l’équipe.
"Dès que je suis arrivée au FT, j’ai été accueillie par des personnes sensibles, travailleuses et créatives. Tout le monde ici est motivé par le mouvement de résistance culturelle et le renforcement du pouvoir du peuple. Cette ambiance m’a rendu plus vaillante et je me suis sentie responsable dans mon travail au FT, dont je souhaite qu’il apporte une contribution vraiment utile." Cecelia Marshall, stagiaire 2017

Ce que nous proposons
Le stage donne la possibilité de se familiariser avec des domaines comme la collecte de fonds, la communication, l’administration et le fonctionnement quotidien d’un organisme artistique sans but lucratif en Palestine. Vous comprendrez en direct, sur le terrain, ce que signifie le concept de résistance culturelle en Palestine et vous travaillerez dans un contexte créatif, avec des femmes et des hommes de Palestine et du monde entier. Vous apporterez une contribution au renforcement de la capacité et de la durabilité de notre organisation et, ce faisant, vous accroîtrez vos propres capacités et votre expérience, ce qui sera précieux pour votre vie professionnelle à venir.
Le stage n’est pas rémunéré. Nous assurons un hébergement gratuit dans notre maison d’hôtes, sur place, et nous couvrons les coûts en rapport avec le travail, par exemple les transports locaux.

Ce que nous demandons
Les stagiaires assureront la communication avec des organismes et personnes privées sur le plan international, contribueront à la réussite des campagnes de collecte de fonds, s’efforceront de trouver des mécènes, parrains ou autres soutiens, saisiront des données, actualiseront des documents et prépareront des matériaux.
Les stagiaires doivent être des personnes responsables, aptes à prendre des initiatives et à travailler de façon indépendante, tout en s’intégrant au fonctionnement d’une équipe. Elles ou ils doivent respecter la culture locale, même si cela entraîne des adaptations ou des sacrifices. Les arabophones bénéficient d’une priorité. Il est souhaitable d’avoir une connaissance des systèmes de gestion des relations avec les clients (systèmes CRM ou GRC).

Candidatures
Nous examinons les candidatures à un stage deux fois par an. Les candidatures en vue du cycle à venir, commençant en octobre 2017, doivent être présentées avant le 31 août 2017.
Pour plus amples information, prendre contact avec Les Amis d’Al Rowwad ;
24 rue Custine 75018 Paris
info@amis-alrowwad.org
ou Les Amis du Théâtre de la Liberté Jénine

Documents à télécharger

  Affiche Lancement
  Logo CTP


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)