Les Amis d’Al-Rowwad

L’Egypte se dit prête à rouvrir le passage de Rafah de façon permanente

Un responsable égyptien de haut niveau a déclaré samedi que l’Egypte avait l’intention d’ouvrir en permanence le passage de Rafah à condition qu’il soit supervisé par le gouvernement d’unité nationale. Il a précisé que l’Egypte demanderait que le président Mahmoud Abbas rouvre les locaux présidentiels dans la Bande de Gaza.

L’Egypte se dite prête à rouvrir le passage de Rafah de façon permanente

Selon ce responsable, qui a demandé à Ma’an de rester anonyme, les autorités égyptiennes ont accueili avec satisfaction l’engagement du Hamas pour la réconciliation qui, pour le Caire, facilite la coopération avec le Hamas.

Cependant, il a dit que le Hamas devait rester séparé des Frères Musulmans et ne pas interférer dans les affaires égyptiennes.

Le président égyptien Abdul Fattah al-Sisi a soutenu avec force le gouvernement d’unité nationale et il n’empêchera pas l’ouverture permanente de Rafah tant que le terminal sera géré par les autorités palestiniennes "légales", a dit le responsable égyptien.

Une réunion en Egypte entre Sisi et Abbas étudiera la "faisabilité réelle" de l’ouverture du passage et l’organisation de la coopération égypto-palestinienne maintenant que la réconciliation a réussi, a conclu le responsable.

Le passage de Rafah est la principale connexion entre les 1,7 million de Palestiniens à Gaza et le monde extérieur, mais l’Egypte le maintient strictement fermé dans le cadre du blocus appliqué conjointement avec Israël.

La Bande de Gaza souffre de pénuries généralisées et de crises humanitaires récurrentes résultant du siège, qui est en place depuis 2007.

Source : Maan News

Traduction : MR pour ISM



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)

  • Cuisine, art et littérature : comment Israël vole la culture arabe

    En tant que pays colonialiste, Israël s’est activement efforcé d’effacer l’existence des peuples autochtones sur les terres qu’il occupe, de manière à mieux s’approprier ces aspects de leur culture qui le font paraître « local » plutôt qu’implanté.
    La cuisine étant historiquement une production culturelle locale, Israël ne s’enorgueillit pas de bagels, de saumon fumé ou de carpe farcie – tous d’origine européenne – mais plutôt de fallafels, de houmous, d’huile d’olive et de la salade de tomates et de (...)

  • Ségrégation géographique en Palestine : Google Maps épinglé

    Pourriez-vous imaginer que l’application Google Maps, sur votre propre smartphone, puisse vous mettre en danger ? Ou nier l’existence de votre ville, village ou même de votre pays ? Cela paraît inimaginable mais, pourtant, cela est bien réel.
    C’est ce que vient de démontrer l’ONG palestinienne 7amleh – Le centre arabe pour le développement des médias sociaux – dans son rapport publié mardi 18 septembre, intitulé « Ségrégation cartographique : Google Maps et les droits de l’homme des Palestiniens ». (...)