Les Amis d’Al-Rowwad

« Jerusalem Hotel » : un nouveau recueil de poèmes sur la Palestine

Dans sa correspondance avec S. Freud, Albert Einstein a écrit : « Tout ce qui travaille pour la culture travaille aussi contre la guerre. » À quoi peut bien travailler un poète après avoir sillonné durant 4 années la Palestine, les villes de 48 et la Cisjordanie et en être revenu selon ses propres termes « … avec une colère immense, incommensurable… » ?

C’est ce que nous vous proposons de découvrir à travers cette nouvelle parution : plus de 70 poèmes qui invitent à l’évasion, restituant l’atmosphère tendue de lieux dont il nous rappelle la situation actuelle lorsqu’il passe par Jérusalem-Est, les checkpoints ou encore Hébron ; celle d’un pays meurtri et blessé par une occupation impitoyable, restant « terrassé par tant de vaine beauté ».

L’opus, d’une indéniable qualité littéraire, nous emmène sur ces chemins séculaires inlassablement parcourus pour en saisir les parfums et les ambiances, chanter la beauté âpre des paysages, évoquer des rencontres pleines d’humanité dans les villes traversées ou encore nous restituer le doux et lancinant murmure des confidences amoureuses.

Avec une vision d’une grande acuité, le poète revient invariablement à ce « formidable souffle de vie » qui caractérise la résilience et la ténacité des femmes et des hommes de ce pays : les Palestiniens !

Et c’est ainsi que Philippe Guiguet-Bologne rappelle à qui veut l’entendre (p.77) :

[…] Stèles brisées et disséminées aux foulées des passants
Maudissant ces ruines toujours exhumées
Encore échos du rugissement des lions antiques
Rappellent à qui veut taire le vocable
Que là a toujours été Palestine

(Jérusalem, cimetière Mamilla)

Le recueil « Jerusalem Hotel » est en offre de lancement jusqu’au 31 décembre 2016, frais de port offerts (tous pays accessibles par service postal). Il est disponible également ici.
Pour les personnes intéressées et les commandes groupées au nom d’une association (avec remise), écrivez à : editions@scribest.fr ou appelez le (+33) 03 88 33 77 03.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à nous contacter.

SCRIBEST | éditions
Tél. : 03 88 33 77 03
Fax : 03 88 81 46 98
Visitez notre site :
www.scribest.fr

Philippe Guiguet-Bologne dirigé l’Institut français de Ramallah entre 2007 et 2011, période durant laquelle la coopération entre ce centre et les institutions culturelles palestiniennes a été particulièrement dense et dynamique. Avec l’aide de son équipe, il a notamment mis en place des cours de langue française, libres d’accès, dans les camps de réfugiés de la région.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)