Les Amis d’Al-Rowwad

Invasion militaire du camp de réfugiés et destruction d’arbres dans le cimetière

Mercredi 6 juin , l’armée israélienne est rentrée dans le camp de réfugiés de Aida. les soldats rentrent souvent la nuit, mais cela faisait longtemps qu’ils n’etaient pas venus de jour. les soldats ont fermé la zone autour du cimetière de Aida, empêchant les journalistes et photographes d’entrer le cimetiere où des soldats avaient commencé à couper des arbres, essentiellement des vieux pins. Le but est de construire une zone de "sécurité" autour de la tombe de Rachel. Est-ce le signe de constructions nouvelles autour de la tombe ?

Il est à craindre en effet que les Israeliens vont commencer à construire une ecole religieuse juive et laisser des colons s’installer.

Les jeeps militaires, avec l’intention très claire de provoquer les jeunes palestiniens ; ont stationné toute la journée dans le camp, rentrant et ressortant sans cesse, en attendant les confrontations.

Ils ont alors utilisé des gaz lacrymogènes, et en fin de journée, ils ont pris deux jeunes, un de 19 ans et un de 16 ans. L’étau autour du camp, comme des Palestiniens, est en train de se resserrer.


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)