Les Amis d’Al-Rowwad

Invasion militaire du camp de réfugiés et destruction d’arbres dans le cimetière

Mercredi 6 juin , l’armée israélienne est rentrée dans le camp de réfugiés de Aida. les soldats rentrent souvent la nuit, mais cela faisait longtemps qu’ils n’etaient pas venus de jour. les soldats ont fermé la zone autour du cimetière de Aida, empêchant les journalistes et photographes d’entrer le cimetiere où des soldats avaient commencé à couper des arbres, essentiellement des vieux pins. Le but est de construire une zone de "sécurité" autour de la tombe de Rachel. Est-ce le signe de constructions nouvelles autour de la tombe ?

Il est à craindre en effet que les Israeliens vont commencer à construire une ecole religieuse juive et laisser des colons s’installer.

Les jeeps militaires, avec l’intention très claire de provoquer les jeunes palestiniens ; ont stationné toute la journée dans le camp, rentrant et ressortant sans cesse, en attendant les confrontations.

Ils ont alors utilisé des gaz lacrymogènes, et en fin de journée, ils ont pris deux jeunes, un de 19 ans et un de 16 ans. L’étau autour du camp, comme des Palestiniens, est en train de se resserrer.


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)