Les Amis d’Al-Rowwad

Invasion militaire du camp de réfugiés et destruction d’arbres dans le cimetière

Mercredi 6 juin , l’armée israélienne est rentrée dans le camp de réfugiés de Aida. les soldats rentrent souvent la nuit, mais cela faisait longtemps qu’ils n’etaient pas venus de jour. les soldats ont fermé la zone autour du cimetière de Aida, empêchant les journalistes et photographes d’entrer le cimetiere où des soldats avaient commencé à couper des arbres, essentiellement des vieux pins. Le but est de construire une zone de "sécurité" autour de la tombe de Rachel. Est-ce le signe de constructions nouvelles autour de la tombe ?

Il est à craindre en effet que les Israeliens vont commencer à construire une ecole religieuse juive et laisser des colons s’installer.

Les jeeps militaires, avec l’intention très claire de provoquer les jeunes palestiniens ; ont stationné toute la journée dans le camp, rentrant et ressortant sans cesse, en attendant les confrontations.

Ils ont alors utilisé des gaz lacrymogènes, et en fin de journée, ils ont pris deux jeunes, un de 19 ans et un de 16 ans. L’étau autour du camp, comme des Palestiniens, est en train de se resserrer.


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? » Projet Yes Theatre – Hébron

    Projet Yes Theatre – Hébron soutenu par les Amis d’Al Rowwad
    Taking detention out of children
    « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? »
    Un programme d’intervention de santé mentale par la pratique de l’art théâtral
    Objectifs du projet et stratégies
    Contribuer à l’amélioration de la santé mentale et du bien-être psychologique d’enfants palestiniens ayant été détenus dans les prisons israéliennes, les aider à poursuivre une vie équilibrée à travers la (...)

  • Le Centre de la paix commence l’année 2018 par une séance de soutien psychologique pour les enfants de Gaza

    Malgré une situation dramatique dans la bande de Gaza , le Centre de la paix de poursuit ses actions et ses activités pour les jeunes et les enfants de Gaza.
    En ce début de cette nouvelle année 2018, le Centre a décidé de poursuivre ses activités d’animation et de soutien psychologique pour les enfants de plusieurs régions dans la bande de Gaza pour leur faire oublier les horreurs de la situation actuelle dans leur prison à ciel ouvert et de différents bombardements israéliens.
    Le lundi 15 janvier (...)

  • Volontaires catholiques en Palestine, ils témoignent

    « La colonisation en Palestine est un cancer qui développe quotidiennement ses métastases » : telle est la conclusion extrêmement forte de Corinne et Laurent Mérer, deux volontaires catholiques qui ont passé trois mois dans les Territoires occupés. » Au printemps 2016, Corinne et Laurent Mérer passent trois mois dans les Territoires occupés à l’appel des églises chrétiennes de Palestine. Cet ancien amiral et son épouse ne sont pas particulièrement sensibilisés à la question israélo-palestinienne. Ils vont (...)