Les Amis d’Al-Rowwad

"Ecrivains des Frontieres, un voyage en Palestine(s)"

Samir ABDALLAH et José REYNÈS

Samir Abdallah, réalisateur : "Je me suis rendu à Ramallah avec huit prix Nobel de littérature, qui composaient la délégation du Parlement international des écrivains. Le but du voyage était de rencontrer Mahmoud Darwish, afin de lui apporter un témoignage de solidarité et, à travers lui, au peuple palestinien.[Mahmoud Darwich n’avait pas pu se rendre au congres du Parlement international des ecrivains car les Autorites avaient refuse de lui delivrer un visa]. Pendant une semaine, nous sommes allés à Ramallah, à Gaza, à Haïfa à la rencontre d’autres écrivains et artistes. Côté israélien, nous avons rencontré plusieurs artistes ainsi que des universitaires, fortement opposés à la politique de Sharon."

L’écrivain français Christian Salmon :" Nous voulons écouter et faire entendre d’autres voix dans le fracas de la guerre, celle des écrivains, des artistes, des universitaires, de tous ceux qui préparent l’avenir... Opposer à la logique de la guerre, non pas une force d’interposition mais des forces d’interprétation".

Avec l’Américain Russell Banks, le Nigérian Wole Soyinka, le Portugais José Saramago, le Chinois Bei Dao, le Sud-africain Breyten Breytenbach, l’Espagnol Juan Goytisolo, l’Italien Vincenzo Consolo, le français Christian Salmon, accompagnés de Leila Shahid et Elias Sanbar...

{{Producteur :}} © L'YEUX OUVERTS
{{Durée : }} 80 mn
{{Langue(s) :}} Arabe, Hébreux, Anglais
{{Sous titrage :}} Français


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Un petit bout de Palestine en France !

    Marhaba !
    Ici, vous pourrez découvrir la cuisine palestinienne.
    Une façon pour moi de promouvoir la culture de mon pays d’origine et vous d’y goûter !

  • Il ne m’a fallu que 16 minutes pour apprendre ce que cela signifie d’être une musulmane américaine en visite à Jérusalem

    Alors que ma sœur aînée tenait son passeport américain pour se protéger et se faisait menotter par une femme soldat israélienne, son assaillant a prononcé six mots qui lui disaient que le document bleu marine ne lui serait d’aucune utilité : « Je me fiche de tes papiers d’identité ». Les paroles du soldat en disent long sur ce que signifie être un Américain au patrimoine musulman ou arabe en visite à Jérusalem aujourd’hui. Il ne nous a fallu que 16 minutes pour bien comprendre la situation.
    ’Il ne m’a (...)

  • La campagne BDS n’est pas antisémite : arrêt de la Cour supérieure administrative de Basse-Saxe

    La campagne BDS n’est pas antisémite vient de juger la Cour supérieure administrative de Basse-Saxe. Le magistrat Ghislain Poissonnier analyse cette décision.
    "Le 11 février 2019, un habitant de la ville allemande d’Oldenburg - une ville de Basse-Saxe d’environ 160.000 habitants - dépose à la mairie une demande visant à l’autoriser à utiliser une salle municipale pour y organiser un évènement dans le cadre de la semaine contre l’apartheid israélien (Israeli Apartheid Week), qui a lieu chaque année dans (...)