Les Amis d’Al-Rowwad

"Ecrivains des Frontieres, un voyage en Palestine(s)"

Samir ABDALLAH et José REYNÈS

Samir Abdallah, réalisateur : "Je me suis rendu à Ramallah avec huit prix Nobel de littérature, qui composaient la délégation du Parlement international des écrivains. Le but du voyage était de rencontrer Mahmoud Darwish, afin de lui apporter un témoignage de solidarité et, à travers lui, au peuple palestinien.[Mahmoud Darwich n’avait pas pu se rendre au congres du Parlement international des ecrivains car les Autorites avaient refuse de lui delivrer un visa]. Pendant une semaine, nous sommes allés à Ramallah, à Gaza, à Haïfa à la rencontre d’autres écrivains et artistes. Côté israélien, nous avons rencontré plusieurs artistes ainsi que des universitaires, fortement opposés à la politique de Sharon."

L’écrivain français Christian Salmon :" Nous voulons écouter et faire entendre d’autres voix dans le fracas de la guerre, celle des écrivains, des artistes, des universitaires, de tous ceux qui préparent l’avenir... Opposer à la logique de la guerre, non pas une force d’interposition mais des forces d’interprétation".

Avec l’Américain Russell Banks, le Nigérian Wole Soyinka, le Portugais José Saramago, le Chinois Bei Dao, le Sud-africain Breyten Breytenbach, l’Espagnol Juan Goytisolo, l’Italien Vincenzo Consolo, le français Christian Salmon, accompagnés de Leila Shahid et Elias Sanbar...

{{Producteur :}} © L'YEUX OUVERTS
{{Durée : }} 80 mn
{{Langue(s) :}} Arabe, Hébreux, Anglais
{{Sous titrage :}} Français


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ségrégation géographique en Palestine : Google Maps épinglé

    Pourriez-vous imaginer que l’application Google Maps, sur votre propre smartphone, puisse vous mettre en danger ? Ou nier l’existence de votre ville, village ou même de votre pays ? Cela paraît inimaginable mais, pourtant, cela est bien réel.
    C’est ce que vient de démontrer l’ONG palestinienne 7amleh – Le centre arabe pour le développement des médias sociaux – dans son rapport publié mardi 18 septembre, intitulé « Ségrégation cartographique : Google Maps et les droits de l’homme des Palestiniens ». (...)

  • Nous avons perdu notre théâtre à Gaza

    Le théâtre ASHTAR condamne avec une grande rage et une profonde douleur l’attaque brutale de
    l’occupation israélienne sur le théâtre Al Mishal à Gaza, qui a réduit à zéro l’immeuble de six étages.
    Al Mishal était le siège du groupe de jeunes d’ASHTAR à Gaza depuis 2008. Il avait été le lieu de
    plusieurs productions du théâtre ASHTAR ; « Les Monologues de Gaza », « Roméo et Juliette à Gaza »,
    « Hanin », « Le Jardin des Fleurs », « Les Enfants d’Hercule » et beaucoup d’autres…
    Les atrocités de l’occupant se sont (...)

  • Le Cinéma des Enfants de Gaza : appel au soutien

    Chers amis et sympathisants du Gaza Children Cinema, avant toute chose, nous aimerions redire notre sincère gratitude pour votre soutien aimable et généreux à notre initiative éducative à Gaza : le Cinéma des enfants de Gaza.
    Nous sommes restés silencieux au cours des derniers mois, mais nous avons toujours été occupés à organiser des activités de collecte de fonds pour prolonger le formidable élan du projet afin d’atteindre les communautés d’enfants de Gaza. Nous avons également travaillé de façon très (...)