Les Amis d’Al-Rowwad

Le groupe “Les amis d’Al Rowwad 21“ Dijon

Le groupe “Les amis d’Al Rowwad 21“ a été constitué pour accueillir à Quetigny (Côte d’Or), lors d’une tournée internationale en 2008, les acteurs et danseurs du centre Al Rowwad du camp de réfugiés d’Aïda à Béthléem. Ils sont revenus en 2011 et nous sommes régulièrement en contact avec eux pour un projet de partenariat. En 2014, nous avons reçu, toujours à Quetigny, le “Yes Theatre“ d’Hébron.

A travers ces spectacles, ils nous ont raconté l’histoire de leur pays et nous ont ouvert les yeux sur la réalité de la colonisation. Nous avons découvert leur résistance pacifique en particulier par la culture et les arts.

Aller leur rendre visite à Aïda, à Hébron… découvrir leur vie au quotidien… ce désir est né rapidement. Au-delà de ces rencontres nous souhaitions également découvrir la Palestine et ses hauts lieux historiques, mais surtout rencontrer :
- différents acteurs du développement,
- des associations palestiniennes ou israéliennes, engagées dans la résistance pacifique,
- voir plus clair dans ce conflit,
- comprendre comment ils résistent depuis si longtemps,
- concrétiser notre projet de partenariat avec Aïda.

Grâce à l’agence palestinienne DIWAN, nous sommes donc partis, en mai et juin 2015, à 16 personnes pour 12 jours.
Nous n’avions pas prévu au départ de faire une restitution de notre voyage. Ce sont les associations rencontrées sur place qui ont insisté pour que nous témoignions.

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)