Les Amis d’Al-Rowwad

Nouvelles des amis d’Al Rowwad

A TOUS UNE TRES BONNE ANNEE 2017

Début encourageant pour 2017 que cette résolution de l’ONU réclamant à Israël l’arrêt de la colonisation dans les territoires palestiniens. Mais déjà le futur président des USA s’est engagé à ne pas en tenir compte, attitude que partage le premier ministre d’Israël.

En raison de cette appropriation illégale et à mesure que le territoire dévolu aux Palestiniens se réduit, la vie de l’esprit s’affirme comme une voie de contournement.
Vivre dans sa tête, s’ouvrir au monde, affirmer la singularité de la culture palestinienne : autant d’échappées à cet emprisonnement

En ce début d’année, à savoir et à soutenir :

Formation Jouets en bois de 2 jeunes employés d’Al Rowwad à DIJON

Cette formation s’inscrit dans la professionnalisation et le développement du projet "Playbus" du centre Al Rowwad. Des jeux et jouets en bois fabriqués au centre sont destinés aux enfants et écoles des camps de réfugiés et des villages de Cisjordanie où un "playbus" les achemine. Deux jeunes de cet atelier seront accueillis à Quetigny en Mars 2017 pour y approfondir les techniques de conception, d’assemblage, de finition. Organisée par la jeune et très dynamique association Amitiés Palestine Al Rowwad 21, la formation nécessite un financement qui inclut déplacements, interprétariat, fournitures pédagogiques et matériel,…
Pour soutenir le projet, en savoir plus et diffuser l’information
Lien vers site AAR

Les marionnettes du Yes Theatre pour que Ghadeer puisse reprendre l’école

Ghadeer fait partie d’une communauté de Bédouins isolée et comme beaucoup de filles, elle a dû quitter l’école du fait de son accès difficile et de moyens insuffisants. Le Yes Theatre d’Hébron mène des ateliers, récolte les témoignages et produira un spectacle pour sensibiliser à l’importance de l’éducation et alerter les décideurs sur cette inégalité d’accès à l’éducation.

Pour soutenir le projet, en savoir plus et diffuser l’information
Lien vers site AAR

NB  : tout don destiné à ces financements participatifs(en précisant bien sa destination) versé au compte des Amis d’Al Rowwad qui reversera donnera lieu à un reçu fiscal

Le Théâtre National Palestinien en collaboration avec Adel Hakim présente 2 spectacles au Théâtre des Quartiers d’Ivry dès le 5 janvier (cf ci-contre)

Merci pour votre fidélité, votre intérêt et votre soutien amical.
Les AMIS D’AL ROWWAD



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)