Les Amis d’Al-Rowwad

Souvenir de Jérusalem

Sirine Husseini Shahid

Par petites touches, Sirine Husseini Shahid nous brosse le portrait
d’une famille palestinienne, la sienne, installée à
Jérusalem depuis plusieurs siècles et contrainte de prendre
la route de l’exil pour se réfugier à Beyrouth.

Née en 1920, l’auteure passe son enfance et le début
de son adolescence dans cette ville cosmopolite où différentes
communautés et religions de côtoient sans hostilité.
Mais les souvenirs nostalgiques de ces jours heureux n’occultent
pas la montée des troubles et de la répression britannique.
La résistance palestinienne des années 1930 et 40 est
décrite de façon admirable, comme un mouvement d’hommes
cultivés et courageux, se battant pour empêcher l’occupation
étrangère de leur pays.

Cette succession d’images intimistes disposées sur une
trame chronologique qui sert de fil conducteur à la narration
permet de prendre toute la mesure du déchirement du peuple palestinien.
Mais Sirine Huseini Shahid ne se contente pas de raconter l’existence
de ces classes privilégiées et cultivées qui ont
subi l’exode. Elle dépeint également le sort des
Palestiniens restés à Jérusalem de ceux aussi qui,
issus de milieux modestes, ont été plus douloureusement
frappés que sa famille par la paupérisation et l’occupation
coloniale.
« Le livre de Sirine Husseini est un trésor historique
et humain... C’est un témoignage intime mais c’est
aussi aussi de la littérature : familière, humaine, sincère,
généreuse et éloquente ». (Edward Saïd)

Sirine Husseini Shahid vit toujours à Beyrouth. Elle a
eu 3 filles dont Leila Shahid, déléguée générale
de Palestine en France.

Editions Fayard

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? » Projet Yes Theatre – Hébron

    Projet Yes Theatre – Hébron soutenu par les Amis d’Al Rowwad
    Taking detention out of children
    « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? »
    Un programme d’intervention de santé mentale par la pratique de l’art théâtral
    Objectifs du projet et stratégies
    Contribuer à l’amélioration de la santé mentale et du bien-être psychologique d’enfants palestiniens ayant été détenus dans les prisons israéliennes, les aider à poursuivre une vie équilibrée à travers la (...)

  • Le Centre de la paix commence l’année 2018 par une séance de soutien psychologique pour les enfants de Gaza

    Malgré une situation dramatique dans la bande de Gaza , le Centre de la paix de poursuit ses actions et ses activités pour les jeunes et les enfants de Gaza.
    En ce début de cette nouvelle année 2018, le Centre a décidé de poursuivre ses activités d’animation et de soutien psychologique pour les enfants de plusieurs régions dans la bande de Gaza pour leur faire oublier les horreurs de la situation actuelle dans leur prison à ciel ouvert et de différents bombardements israéliens.
    Le lundi 15 janvier (...)

  • Volontaires catholiques en Palestine, ils témoignent

    « La colonisation en Palestine est un cancer qui développe quotidiennement ses métastases » : telle est la conclusion extrêmement forte de Corinne et Laurent Mérer, deux volontaires catholiques qui ont passé trois mois dans les Territoires occupés. » Au printemps 2016, Corinne et Laurent Mérer passent trois mois dans les Territoires occupés à l’appel des églises chrétiennes de Palestine. Cet ancien amiral et son épouse ne sont pas particulièrement sensibilisés à la question israélo-palestinienne. Ils vont (...)