Les Amis d’Al-Rowwad

Souvenir de Jérusalem

Sirine Husseini Shahid

Par petites touches, Sirine Husseini Shahid nous brosse le portrait
d’une famille palestinienne, la sienne, installée à
Jérusalem depuis plusieurs siècles et contrainte de prendre
la route de l’exil pour se réfugier à Beyrouth.

Née en 1920, l’auteure passe son enfance et le début
de son adolescence dans cette ville cosmopolite où différentes
communautés et religions de côtoient sans hostilité.
Mais les souvenirs nostalgiques de ces jours heureux n’occultent
pas la montée des troubles et de la répression britannique.
La résistance palestinienne des années 1930 et 40 est
décrite de façon admirable, comme un mouvement d’hommes
cultivés et courageux, se battant pour empêcher l’occupation
étrangère de leur pays.

Cette succession d’images intimistes disposées sur une
trame chronologique qui sert de fil conducteur à la narration
permet de prendre toute la mesure du déchirement du peuple palestinien.
Mais Sirine Huseini Shahid ne se contente pas de raconter l’existence
de ces classes privilégiées et cultivées qui ont
subi l’exode. Elle dépeint également le sort des
Palestiniens restés à Jérusalem de ceux aussi qui,
issus de milieux modestes, ont été plus douloureusement
frappés que sa famille par la paupérisation et l’occupation
coloniale.
« Le livre de Sirine Husseini est un trésor historique
et humain... C’est un témoignage intime mais c’est
aussi aussi de la littérature : familière, humaine, sincère,
généreuse et éloquente ». (Edward Saïd)

Sirine Husseini Shahid vit toujours à Beyrouth. Elle a
eu 3 filles dont Leila Shahid, déléguée générale
de Palestine en France.

Editions Fayard

Achetez ce livre sur :
Chapitre.com

Les Amis d'Al-Rowwad receveront ainsi une aide financière de 5 € par commande.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La chanteuse palestinienne Rim Banna n’est plus

    Nous apprenons avec tristesse ce samedi le décès de la chanteuse palestinienne Rim Banna, des suites d’un cancer diagnostiqué il y a neuf ans.
    Agée de 51 ans seulement, l’artiste, citoyenne palestinienne israélienne, s’est éteinte à Nazareth, la ville où elle était née, a précisé sa famille.
    Sa démarche artistique a toujours été guidée par une volonté d’exprimer l’identité du peuple palestinien à travers sa musique traditionnelle, qu’elle a contribué à préserver et à promouvoir à travers ses disques et tournées (...)

  • Fermetures de comptes : pour qui travaille PayPal ?

    Communiqué de l’AFPS
    Le 26 janvier, nous apprenions la fermeture de notre compte PayPal par un simple e-mail de PayPal Europe, sans contact préalable avec nous. Le jour-même, et alors qu’officiellement cela n’avait fait l’objet d’aucune déclaration de PayPal, des sites internet israéliens relayés par des officines françaises utilisaient cette information pour se déchaîner contre nous. Par qui avaient-ils donc été prévenus ?
    Nous avons envoyé dès le 29 janvier une lettre recommandée à PayPal Europe, pour (...)

  • Aidez le festival « PALESTINE EN VUE » 2018 !

    Merci de vous proposer pour renforcer nos équipes, diffuser l’information, participer aux projections etc, nous avons besoin de bénévoles ! Même si erap n’est composée que de bénévoles, n’a pas de frais de locaux, nous avons besoin de dons privés pour les frais de communication, frais de transport des invités, frais de traduction de films etc.. Merci de votre soutien financier et/ou de votre participation à nos activités :
    La réduction d’impôts est de 66% dans la limite de 20% du revenu imposable (...)