Les Amis d’Al-Rowwad

La Deuxième Intifada Palestinienne

Chronique d’un soulèvement populaire

Ecrit par Ramzi Baroud
Préface d’Alain Gresh
Photographies de Joss Dray
Ce livre se veut un moyen de construire une position palestinienne indépendante, sans aucune allégeance vis-à-vis d’aucun parti politique ou individu, ni aucune organisation officielle. En cela, il se veut simplement une tentative de se référer aux mêmes principes que ceux des innombrables réfugiés vivant dans les camps confinés et surpeuplés où avec fierté la liberté est chérie plus que la vie.
Ramzi Baroud est née à Gaza en 1972, journaliste et écrivain américano-palestinien connu au niveau international, il est également rédacteur en chef du site internet The Palestine Chronicle, une source irremplaçable d’informations et d’analyses sur le conflit israélo-palestinien. Ses articles sont publiés par les journaux du monde entier, tel que Chritian Science Monitor, l’International Herald Tribune, le Washington post (USA), Al Quds (Palestine), le Jerusalem post (Israël) le Guardian (grande Bretagne), le Monde (France)
Il est l’auteur de plusieurs livres. Le présent titre est son premier ouvrage traduit et adapté en langue française.
ISBN 978-2-9534496-6-2 \ Prix France TTC 20€ ; En vente dans notre boutique.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)