Les Amis d’Al-Rowwad

Exposition : " We Breathe Freedom "

Photographies de Mahmoud Al-Kurd

Vernissage le vendredi 12 juin 2015 de 12h à 14h30 !

Cette série photographique a été réalisée en 2014 suite à l’intervention militaire israélienne sur Gaza. Ces attaques violentes et destructrices sur Gaza ont compté plus de 2000 morts, de vies perdues et d’histoires inachevées. Cette série entend dire au monde l’histoire du peuple palestinien et l’injustice que l’on y subit au quotidien… Des photos qui parlent au cœur, avant l’esprit.

Né à Gaza (camp de réfugiés de Jabalya) en 1992, Mahmoud Al-Kurd est un jeune photographe d’art. Diplômé d’une licence de littérature anglaise de l’université d’Al-Azhar (Gaza), il pratique la photographie en autodidacte depuis son plus jeune âge.

Il est le gagnant du Prix des jeunes créateurs palestiniens pour la diversité des expressions artistiques, organisé par l’Institut culturel franco-palestinien.

Toutes les photos de Mahmoud Al-Kurd, sur son site internet.

Dans le cadre du Festival des Jeunes Créateurs Contemporains Palestiniens, organisé par l’Institut Culturel Franco-Palestinien

Pour voir toute la programmation du festival, cliquez ici.

Entrée libre ! Ouvert du lundi au samedi, de 10h à 12h30 et de 13h30 à 19h

iReMMO
5, rue Basse des Carmes
75005 Paris
(Maubert Mutualité)
01 43 29 05 65 – www.iremmo.org



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La campagne pour le boycott de l’Eurovision en Israël est lancée !

    C’est un appel officiel du syndicat des journalistes palestiniens et d’un grand nombre d’associations culturelles palestiniennes aux organisateurs et participants de l’Eurovision, à boycotter l’édition 2019, annoncée comme devant se dérouler en Israël.
    "Est-ce qu’on aurait imaginé organiser l’Eurovision en Afrique du Sud pendant l’Apartheid ?", demandent les signataires de cet appel.
    "Le régime d’occupation militaire et de colonialisme israélien se sert de manière indécente de l’Eurovision pour détourner (...)

  • Les artistes de Gaza donnent un nouveau tempo à la Grande Marche du retour

    Si la chanson est reconnue depuis longtemps comme un écho des opinions populaires, voire comme un instrument de ralliement derrière une cause, dans le cas de la Palestine elle joue un rôle supplémentaire. Ce n’est pas un mystère : l’entreprise de colonisation du territoire palestinien s’est très tôt accompagnée d’une colonisation culturelle qui a entravé, menacé de disparition, voire totalement nié la culture palestinienne.
    Dans un tel contexte, les chansons palestiniennes, ou même celles qui « parlent (...)

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)