Les Amis d’Al-Rowwad

Apartheid et Israël

Emmanuel Riondé, collaborateur de "Regards", hebdo proche du PC, annonce la parution d un essai "De Soweto à Ramallah", comme suit :

Elevé au sein d’une famille juive sud-africaine de gauche, Derek Cohen a cru quelque temps au mythe d’un Israël égalitaire sur une "terre sans peuple". Jusqu’à la compréhension nette que la-bas aussi existait un "problème racial". Oscillant entre essai, pamphet et récit, il n’économise pas ses coups : nature coloniale d’une puissance militaire portée par les Etats-Unis, qui entend bien s approprier toute la Palestine ; instrumentalisation du génocide de 1939-45 ; liens étroits qui unirent Israël et le régime d’apartheid durant toute la période où celui-ci était sous embargo. Dans sa préface, la précieuse Amira Hass pose, tout en nuances et précisions, les termes d’un véritable débat sémantique : peut-on, oui ou non, qualifier d’apartheid la situation en Palestine-Israël ?

En rappelant l’essentiel : un arsenal de lois et décrets y organise, et la renforce sans cesse, la séparation entre les populations arabes et juives. Soixante-quinze pages sans concession, qu’un non-juif pourrait difficilement écrire sans risquer un procès (Deren Cohen qualifie Elie Wiesel de "gourou de l’Holocauste"...).

Elles sont vite lues mais on les garde longtemps en tête...

Derek Cohen, Apartheid et Israël, éd. Actes Sud, 10€.



PROCHAIN RDV

FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)