Les Amis d’Al-Rowwad

Alerte ! Menace de fermeture du seul théâtre palestinien de Jérusalem !

A l’heure où Israël envoie ses "ambassadeurs culturels en Israël", il est en instance de fermer le théâtre national palestinien “Al Hakawati”, seul théâtre palestinien de Jérusalem, qui lance un appel au secours.

Amer Khalil, le directeur du théâtre a reçu un appel des autorités israéliennes jeudi lui indiquant que le théâtre pouvait être fermé dans les 48 H, en raison de son découvert financier auprès de la municipalité. Son compte en banque a été saisi.

"Une procédure qui pourrait paraître normale, s’il n’y avait pas une situation d’occupation qui rend particulièrement vulnérables les institutions palestiniennes de Jérusalem, qui rend éminemment politique cette décision", explique le directeur du théâtre.

Le théâtre Hakawati, situé au coeur de la vieille ville, est le seul théâtre palestinien, et l’une des rares instituions palestiniennes encore debout à Jérusalem, après la destruction par Israel de toute vie culturelle et politique palestinienne dans la ville.

Fondé en 1984, il est un pilier important de la culture et de l’art palestinien. Pourtant les autorités israéliennes ont fermé ses portes et annulé toutes ses activités à 35 reprises depuis cette date, entraînant un manque à gagner important pour le théâtre.

En 2008, les forces de police israéliennes se déployèrent dans le théâtre pour empêcher la tenue d’un festival intitulé “Jerusalem, capitale culturelle arabe en 2009".

En 2013, Israel a empêché la tenue du festival de marionnettes pour enfants programmé dans le théâtre.

Et ceci sans parler des nombreuses tentatives des colons pour s’emparer du théâtre.

Voilà qui va être fait, sous couvert de découvert financier, alors que la municipalité subventionne largement les institutions culturelles juives.

(Traduit par CAPJPO-EuroPalestine)

Source : https://abirkopty.wordpress.com/2015/11/26/israel-to-shut-down-the-only-palestinian-theatre-in-jerusalem/

Qu’en pensez-vous Monsieur Stéphane Lissner, vous qui allez recevoir à l’Opéra de Paris la troupe de danse Batsheva, qualifiée par le gouvernement israélien de "meilleurs ambassadeurs d’Israel" ? Qui mélange la culture et la politique ? Qui est réellement boycotté ?

Pour poser la question à la direction de l’Opera de Paris :

slissner@operadeparis.fr
info@benjaminmillepied.com
service.spectateurs@info.operadeparis.fr



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)