Les Amis d’Al-Rowwad

Ziad Medoukh à la librairie Résistances vendredi 7 décembre 19 h - 21 h

Ziad Medoukh, professeur de français à l’Université Al-Aqsa de Gaza, qui nous donne régulièrement des nouvelles du ghetto de Gaza et de la résistance de la jeunesse sur place, est de passage en France et sera avec nous ce vendredi soir 7 décembre à la librairie Résistances.

Ziad Medoukh a beaucoup de choses à nous raconter. C’est un témoin direct de la vie à Gaza, sous blocus de l’occupant israélien, et régulièrement bombardé.

Depuis le début des Marches du Retour le 30 mars dernier, il n’a cessé de témoigner du courage de cette jeunesse qui affronte l’armée d’occupation israélienne sur ses terres qualifiées de « zone tampon », malgré les centaines de morts et les milliers de blessés que l’on compte dans ses rangs non armés.

Qu’en est-il aujourd’hui, alors que Netanyahou — enferré dans ses scandales de corruption — a parlé d’un cessez le feu et que Lieberman a démissionné pour exiger des massacres encore plus étendus de la population gazaouie ?

Rendez-vous avec Ziad ce vendredi à partir de 19 H pour en débattre !

Librairie Résistances 4 Villa Compoint, 75017 Paris (angle du 40 rue Guy Môquet). Métro Guy Môquet ou Brochant, ligne 13. Bus 31 arrêt Davy-Moines.

Téléphone 01 42 28 89 52

Site web www.librairie-resistances.com



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)