Les Amis d’Al-Rowwad

Un regard sur les élections palestiniennes

Voilà enfin... les Palestiniens se sont montrés à nouveau brillants, et ont surpris le monde entier par leur discipline et leur esprit démocratique. Le monde entier nous donne des leçons sur la démocratie et sur nos priorités et qui doit se présenter et qui ne doit pas se présenter... pour qui doit-on voter et pour qui ne pas voter... mais nous n’avons à recevoir des leçons de personne... finalement le peuple avait aussi ses priorités et son mot à dire après tant d’années de mirages politiques et de promesses en l’air... et ce peuple en avait marre des promesses internationales et nationales qui ne se réalisaient jamais, et qui n’aboutissaient jamais à quoi que ce soit non plus après tant d’années de négociations stériles. Ici, à Bethléem et ailleurs, même des chrétiens ont voté Hamas ; c’est pour avoir un changement... mais non seulement avoir un changement dans la politique palestinienne, mais aussi un changement de tous ces visages qui nous dominent et sont supposés nous représenter... mais aussi pour gifler les dictats israéliens, américains et européens. Et c’est aussi pour dire que nos priorités sont les nôtres, à commencer par terminer l’occupation de nos rues et nos camps et nos villages et nos villes palestiniens. Les Palestiniens veulent vivre en paix, et veulent pratiquer cette paix... veulent marcher le soir dans leurs rues sans avoir peur d’une force spéciale de l’occupant israélien qui les arrête, ou les assassine. Ils ne veulent plus avoir cette anarchie militaire et indisciplinée du côté palestinien et écouter des corrompus parler de la lutte contre la corruption... Ils ne veulent pas se plier au chantage international pour réduire la cause palestinienne à un cas humanitaire et à une aide financière pour un peuple mendiant... C’est pour crier bien haut : nous ne sommes pas des mendiants, et le monde entier nous doit cela... ce long silence qui est le sien, cette hypocrisie qui est la sienne, cette aide conditionnée au peuple palestinien et non conditionnée à Israël, ses exigences envers peuple palestinien qui ne sont pas les mêmes pour Israël... le monde n’a pas une balance juste vis-à-vis de "deux côtés"... La démocratie n’est pas une option sélective. On ne peut pas demander à un peule d’élire ses représentants démocratiquement en mettant des conditions et des pressions, et faire des chantages sur qui peut se présenter et surtout qui ne doit pas se présenter à ces élections, sous la menace de couper l’aide financière au peuple palestinien. La Palestine n’est pas l’Afghanistan ou l’Iran. Le Hamas connaît le peuple Palestinien comme son peuple avec toutes ses tranches et multiplicités... Il ne va pas islamiser tout le monde et forcer toutes les femmes à porter le hijab, et interdire aux femmes et aux filles d’aller à l’école ou à l’université ou au travail... le peuple palestinien est un peuple sous occupation, et le Hamas ne va pas sacrifier la confiance de son peuple pour pratiquer un chantage religieux ou exercer un système religieux. Le peuple palestinien ne va pas l’accepter, et comme il a élu le Hamas en majorité, il peut la faire tomber de la même façon. Je pense qu’au niveau politique le Hamas est réaliste, mais ferme... et c’est une des raison pour son succès aux élections... Si tout le monde exige de Hamas de reconnaître Israël, le Hamas exige de tout le monde de se comporter de la même façon avec Israël. Je pense qu’il est légitime de demander qu’Israël reconnaisse les droits du peuple palestinien si Israël veut que le Hamas et les Palestiniens en général reconnaissent son droit à l’existence... Selon les déclarations des chefs de Hamas, Israël est une réalité, mais cette réalité doit aussi admettre la réalité de l’existence et des droits légitimes et internationalement reconnus des Palestiniens qu’il occupe et opprime. Je n’ai pas perdu l’espoir... et je n’ai pas peur que le Hamas soit au pouvoir... et je ne pense pas que le Hamas voulait ce pouvoir d’une façon absolue... D’un côté, le Hamas a été surpris par la grandeur de cette victoire, lui qui voulait tout simplement être dans l’opposition... et c’est pour cela je pense qu’il a tout de suite proposé un gouvernement d’union nationale de tous les partis politiques. Je pense que Hamas réalise que l’intérêt du peuple Palestinien est qu’il ne soit pas dans à tête du futur gouvernement. Mais en même temps, il veut se montrer ferme et attaché aux droits de son peuple : c’est une des raisons majeure pour avoir obtenu cette majorité. Je pense que la balle est dans la main des Israéliens d’un côté et du monde de l’autre... Mais aussi dans la main des partis politiques palestiniens, spécialement le Fatah... S’ils veulent que le Hamas ne s’oriente pas vers l’extrémisme, il faut respecter le choix de ce peuple qui s’est montré plus démocratique que qui ce soit dans le monde... même en étant sous occupation... Les autres partis palestiniens doivent, je pense, participer à un gouvernement d’union nationale pour ne pas laisser Hamas seul dans le terrain... Je réalise que c’est peut être difficile, mais l’intérêt de peuple est plus important de l’intérêt des partis... Si l’opinion internationale est de punir le peuple palestinien pour son choix démocratique "qui était d’ailleurs une exigence internationale, mis à part la restriction à la participation du Hamas dans ces élections" alors c’est sûr que le Hamas va s’orienter vers le monde arabe et surtout vers l’Iran... et ceci sera une occasion en or pour l’Iran... Je ne pense pas que la majorité des pays arabes veut traiter avec le Hamas, tout simplement à cause de leur impuissance face à la décision américaine. Mais l’Iran peut aider... faut-il encore que cette aide soit suffisante... Et donc, si le monde continue à tourner le dos au Hamas et au peuple palestinien, et combattre ce peuple dans son économie et son gagne pain, alors il faut s’attendre à une Intifada plus violente que l’Intifada actuelle... Je pense que le rôle international est d’aider les deux partenaires à se rencontrer et négocier selon les simples bases de reconnaissance des droits de chacun, d’une manière équivalente... Le rôle international, surtout américain et européen, n’est pas d’attendre la réaction du gouvernement d’occupation israélien pour ensuite déclarer leurs positions... et n’est pas de traiter les gens de terroristes ou pas terroristes lorsqu’ils sont eux-mêmes des pratiquants professionnels du terrorisme... et là, je ne mâche pas mes mots... La grande question est toujours de savoir si un peuple sous occupation a droit à résister à l’occupant ou pas ? Est-ce qu’un opprimé a un droit légitime à résister à son oppresseur ou faut-il qu’il tende l’autre joue ? Tout le monde semble parfois oublier que les Palestiniens sont toujours un peuple sous occupation... et malgré cela notre Autorité ne s’est pas comportée comme le gouvernement de Vichy, bien qu’elle ait collaboré largement avec l’occupant Israélien. Mais, il y a quand même des limites qu’elle n’a pas dépassées. Nos Jean Moulin, comme les vôtres ne sont pas des terroristes... et aucun être humain libre ne peut appeler des résistants à l’occupation et à l’oppression des terroristes... sinon, qu’allons nous enseigner à nos enfants et aux générations futures ? Accepter l’oppression et l’humiliation ? Tendez toujours vos joues parce que l’occupation est une bénédiction de Dieu ? Personnellement je lutte contre la violence... et c’est pour cela que je fais ce que je fais à Alrowwad... pour garder cette humanité en nous, et pour ne pas être coincé dans le carré où l’occupation veut nous emprisonner... mais en même temps, si la résistance violente palestinienne est appelé terrorisme, il faudrait appeler aussi les agressions de l’occupant de terrorisme... Il faudrait appeler Israël terroriste... si au moins on condamne la violence et la tuerie des civils de chaque côté... Chers amis, Ne vous inquiétez pas. Personnellement, je ne m’inquiète pas, du côté palestinien... Je m’inquiéterais si le silence international, et le soutien non conditionné à Israël continuent... Ce qui m’inquiéterait c’est que les amis de la Palestine, et les amis du droit et de la justice baissent les bras et pensent que l’arrivée du Hamas au pouvoir est la fin de la cause palestinienne... Ce qui m’inquiéterait c’est que les gens pensent que l’avenir de la Palestine est forcement noir et qu’il ne faudrait rien faire pour aider les palestiniens dans leur combat libre et démocratique et transparent pour prendre en mains leurs affaires comme des gens qui cherchent leur liberté confisquée par les dictats injustes d’un monde hypocrite et impuissant devant un Etat d’occupation, Israël, qui prend la loi et la tort comme un fil léger selon ses propres goûts... sans honte et sans pudeur... Ce qui m’inquiéterait, chers amis, c’est que vous exigiez des Palestiniens ce qu’exigent Israël et ses complices américains et européens... que les Palestiniens continuent à faire des concessions et des soldes sur leurs droits légitimes et internationalement reconnus... et fermer l’œil sur ce que fait Israël. Ce qui m’inquiéterait vraiment, chers amis, c’est que la solidarité avec la Palestine soit liée à ces concessions et non pas à la justice de leur cause et de leur combat... Je n’ai pas voté Hamas, mais une grande partie de mon peuple a voté, et je respecte le vote de mon peuple... Dans le camp Aida, c’est une première... nous avons deux élus au Parlement palestinien après ces élections... un du Fatah et un du Hamas... Mais même ces deux élus n’ont pas pu empêcher hier les jeeps Israéliennes de rentrer comme à leur habitude dans le camp Aida, et de noyer le camp dans le gaz lacrymogène pour sanctionner la mauvaise réception que les jeunes du camp leur ont réservé après avoir patrouillé les rue pendant une dizaine de minutes ... Je suis, chers amis, né dans un camp de réfugié... et je n’y peux rien... Je suis né Palestinien, et je n’y peux rien, et je ne veux point changer cela Je suis né sous occupation, et je ferai tout mon possible pour changer cela... Merci à tous ceux qui ont une foi absolue dans la justice de notre cause, notre combat, notre démocratie et nos choix... Merci à tous ceux qui ont confiance dans ce peuple occupé et qui, malgré cela, montre un exemple extraordinaire à tout le monde... Merci à tous ceux qui combattent avec nous parce que nous avons une cause juste et un combat légal... Merci à vous tous, vous qui pratiquez votre humanité comme nous essayons de le faire... Nourrissez notre espoir que dites-nous que l’avenir ne nous a pas tourné le dos...

AbdelFattah Abu-Srour, Directeur du Al-Rowwad Cultural and Theatre Training Center



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Témoignage de Ziad Medoukh sur la pollution de la mer de Gaza

    La souffrance des Palestiniens de Gaza se poursuit. Témoignages et explications de Ziad Medoukh en direct de la plage de Gaza sur la pollution de la mer de Gaza. Les Palestiniens de Gaza sous blocus israélien sont privés de leur seul loisir : la plage de Gaza, en plein été, ils ne peuvent pas s’ y rendent à cause de la pollution de la mer de Gaza. Actuellement, la bande de Gaza subit une pollution terrible La pollution de la côte et des nappes de Gaza à cause de l’effondrement de deux centres de (...)

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)