Les Amis d’Al-Rowwad

Un festival de cinéma muet en plein air dans le camp d’Aïda

Du 18 au 22 Août 2007, à Aïda, se tiendra un festival de cinéma muet en plein air où seront projetés les grands classiques du cinéma muet des années 20 et 30.

Cet événement à la fois cinéphile et festif sera portée par des genres cinématographiques différents fédérant tous les publics (films d’action, sentimental, comique…) et aussi idéalement par une projection avec accompagnement musical en direct au piano.

Programme (en soirée, à partir de 20h30)

  • Soirée « Romance » : L’aurore (1927) de F.W.Murnau, 117 min
  • Soirée « Animation » : Les aventures du prince Ahmed (1924) de L.Reiniger, 65 min 
  • Soirée « Documentaires/films du réel » : Nanook (1922) de R.Flaherty,79 min 
  • Soirée « Frisson » : Freaks (1932) de Tod Browning, 64 min
  • Soirée « Comédie » : Le mécano de la Générale (1926), de Buster Keaton, 75 min

Ces films pourront être précédés d’une première partie dédiée à la diffusion d’un court métrage. Ce festival est organisé dans le cadre du programme « Images for Life » par le centre culturel et de formation d’Al-Rowwad et avec le soutien des Centres Culturels français en Palestine.

Documents à télécharger

  Le programme en arabe


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ce ne sont pas des images de morts et de blessés

    Ce sont les images de citoyennes de Gaza qui tentent malgré le blocus israélien et égyptien..les luttes des factions pâlestiniennes..d agir pour l avenir de la Palestine
    C’est en français..

  • Une entreprise israélienne d’espionnage qui a pris contact avec Trump a commencé par proposer de sales tours contre BDS

    La société privée israélienne de renseignement qui a proposé de manipuler les médias sociaux pour la campagne de Trump avait offert un an plus tôt des services similaires à une association de donateurs juifs américains qui cherchaient à cibler ceux qui critiquent Israël, c’est ce que révèle un document obtenu par Forward.
    Fin 2015, l’entreprise privée israélienne de renseignement Psy-Group a pris contact avec une association ad hoc de donateurs juifs en lui proposant de saper en secret le mouvement de (...)

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)