Les Amis d’Al-Rowwad

Tintamarre et Boudeficelle

Depuis 1989, la compagnie explore l’univers symbolique de la marionnette pour reposer les mêmes questions essentielles et complexes : celles que les enfants partagent avec les grands.

Et c’est en conjuguant le partage que nous avons donné vie à nos10 spectacles : partage avec des artistes différents pour mixer l’imaginaire de chaque nouvelle création, partage avec un collectif de marionnettistes AREMA LR dans une dynamique d’échange et de formation, partage avec les enfants afin d’établir des passerelles entre les deux rives de la Méditerranée.

C’est cette démarche d‘échange par-delà les cultures, les langues et les religions qui nous a amené en 2012 à collaborer avec « Les amis d’Al Rowwad » : Nous avons accueilli le Yes Théâtre à Narbonne à l’occasion de sa tournée en France, qui à leur tour nous ont reçu en 2013 dans leur petit théâtre afin de ciseler avec des enfants d’Hébron une version palestinienne de la bande son de notre dernier spectacle d’ombre « L’Arche ». Nous espérons amener ce travail en arabe en Palestine et au Maroc en 2014, avec cette fois un partage de la manipulation du spectacle avec des enfants et des étudiants locaux.

Tintamarre et Boudeficelle



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • La campagne pour le boycott de l’Eurovision en Israël est lancée !

    C’est un appel officiel du syndicat des journalistes palestiniens et d’un grand nombre d’associations culturelles palestiniennes aux organisateurs et participants de l’Eurovision, à boycotter l’édition 2019, annoncée comme devant se dérouler en Israël.
    "Est-ce qu’on aurait imaginé organiser l’Eurovision en Afrique du Sud pendant l’Apartheid ?", demandent les signataires de cet appel.
    "Le régime d’occupation militaire et de colonialisme israélien se sert de manière indécente de l’Eurovision pour détourner (...)

  • Les artistes de Gaza donnent un nouveau tempo à la Grande Marche du retour

    Si la chanson est reconnue depuis longtemps comme un écho des opinions populaires, voire comme un instrument de ralliement derrière une cause, dans le cas de la Palestine elle joue un rôle supplémentaire. Ce n’est pas un mystère : l’entreprise de colonisation du territoire palestinien s’est très tôt accompagnée d’une colonisation culturelle qui a entravé, menacé de disparition, voire totalement nié la culture palestinienne.
    Dans un tel contexte, les chansons palestiniennes, ou même celles qui « parlent (...)

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)