Les Amis d’Al-Rowwad

Théâtre Al Rowwad : les jeunes palestiniens ovationnés

jeudi 10 juillet 2008 - Quetigny

Plus de quatre cents personnes ont assisté, dernièrement, au spectacle des jeunes palestiniens du théâtre Al Rowwad, qu’ils sont venus présenter à la salle Mendès-France. Les bénévoles organisateurs de cette soirée étaient réjouis de ce succès qui a dépassé leurs espérances.

Dans le cadre de leur troisième tournée, ces jeunes palestiniens âgés de 13 à 20 ans du centre culturel du camp de réfugié d’Aïda (Bethléem) ont su conquérir le public.
La soirée a débuté par la diffusion très émouvante d’un reportage sur les conditions de passage des travailleurs palestiniens au checkpoint de Bethléem pour rejoindre leur travail à Jérusalem.

La première partie du spectacle présentait la danse Dabka et les chants a capela. Ensuite, la pièce de théâtre C’est la faute du loup était destinée à aiguiser l’esprit critique en reprenant des contes traditionnels, dont le Petit chaperon rouge, pour démontrer que le coupable n’est pas toujours celui que désigne la vox populi !
C’est dans cet esprit de recherche et de paix que les centres culturels présents dans les différentes villes de Palestine essaient de créer pour les enfants un environnement sain et non violent. Cela les aide à surmonter le stress engendré par la violence dans un lieu où ils peuvent vivre une « vie normalement humaine ».

La Société des amis du théâtre d’Al Rowwad a pour but d’aider le centre culturel situé dans le camp de réfugiés d’Aïda à Bethléem. C’est une institution indépendante, non gouvernementale qui n’est affiliée à aucun parti politique et à aucune organisation confessionnelle. Le centre propose aux enfants et jeunes des activités de théâtre, de musique et d’arts plastiques, mais aussi une formation sur ordinateur et une petite librairie.

« Que tout le monde chante avec nous, que tous chantent et soient heureux pour que nous vivions dans la paix et dans la sécurité », tel est le message d’espoir laissé à Quetigny par ces jeunes qui ont été ovationnés.

Cette soirée a été rendue possible grâce aux Amis d’Al-Rowwad, ACAT, AFPS (association France-Palestine), Amnesty International, CCFD, CIMADE, Club Unesco Dijon, MAN (Mouvement alternative non violente), Mission de France, Mouvement de la paix, OXFAM-Agir-ici, ORE, Pastorale des Migrants, UJFP (Union juive française pour la paix), et la Ville de Quetigny



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Enorme succès du Théâtre de la Liberté de Jénine à New York !

    Le Freedom Theater, qu’Israël a tout fait pour empêcher de sortir de Jénine et de se rendre aux Etats-Unis, vient de remporter un énorme succès à New York, avec une salle comble pour ses 10 représentations de sa pièce "Le Siège" !
    La pièce, qui représente une brillante commémoration de la résistance à l’occupation, à l’intérieur de l’église de la Nativité à Bethléem en 2002, avait été censurée pendant plus d’un an aux USA.
    Mais les organisateurs américains de la tournée ont finalement réussi à vaincre les (...)

  • Une population attaquée de toutes parts mais qui ne fléchit pas !

    J’étais en Cisjordanie occupée en octobre 2015, il y a deux ans. L’atmosphère était à l’effervescence du déclenchement de ce que les Occidentaux ont appelé « l’Intifada des Couteaux », et que les Palestiniens nommaient « Intifada Al-Aqsa ».
    Les funérailles des martyrs drainaient des milliers de Palestiniens que la perte de ces jeunes gens déchirait mais qui soutenaient leurs actions sans réserve. Les Palestiniens avaient le sentiment qu’ils vivaient une nouvelle forme de résistance, peut-être plus (...)

  • L’ONU cible les sociétés qui opèrent dans les colonies

    Menacées d’être inscrites sur une « liste noire », des compagnies font savoir qu’elles ne renouvelleraient pas leurs contrats. Tel-Aviv tente d’en empêcher la publication.
    La décision avait été prise en mars 2016 par le Conseil des droits de l’homme des Nations unies : créer une « liste noire » des entreprises dans le monde qui opèrent dans les territoires occupés par Israël, à savoir la Cisjordanie et Jérusalem-Est, ainsi que le plateau du Golan. Une motion proposée par la Palestine et les États arabes qui (...)