Les Amis d’Al-Rowwad

Rodéo d’âme

Créée en 2004 par Claire Audhuy, la compagnie et maison d’édition Rodéo d’âme est spécialisée dans les sujets engagés. Par le biais de cycles de rencontres artistiques, Rodéo d’âme souhaite interroger des thématiques engagées. À travers les évènements qu’elle organise, la compagnie met en avant le regard d’artistes contemporains, et fait dialoguer l’outil artistique avec des sujets de société forts : Corps multiple (2006), Mémoires vivantes (2007-08), Des voix dans la nuit (2011), Penser et parle l’Europe (2011-12).

En 2012, Rodéo d’âme lance la collection littéraire L’Oiseau-mouche dédiée à la jeune écriture contemporaine (poésie, théâtre et témoignages). Cinq titres sont déjà parus en moins de 6 mois : Misères de vie (poésie), Guerre sans visage (théâtre), Une poignée de terre (théâtre), La Lumière sur le seuil (théâtre) et Les Auschwitz (témoignage).

En 2013, Rodéo d’âme lance son projet "Traversées" qui se déroulera dans le camp de réfugiés d’ Aïda.

Au programme :
- Des ateliers artistiques (photographie, éveil corporel, jeu théâtral…) proposés tous les matins par l’équipe de Rodéo d’âme.
- La création de la pièce de théâtre écrite par Claire Audhuy, Frères ennemis, jouée en Palestine, par les réfugiés d’Aïda, accompagnés par notre équipe artistique.
- La création d’une fanzinothèque sur place, sous la direction de Marine Froeliger.
- La valorisation de toute cette aventure par un ouvrage édité par Rodéo d’âme et un documentaire vidéo.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? » Projet Yes Theatre – Hébron

    Projet Yes Theatre – Hébron soutenu par les Amis d’Al Rowwad
    Taking detention out of children
    « on peut sortir un enfant de détention, mais comment sortir la détention des enfants ? »
    Un programme d’intervention de santé mentale par la pratique de l’art théâtral
    Objectifs du projet et stratégies
    Contribuer à l’amélioration de la santé mentale et du bien-être psychologique d’enfants palestiniens ayant été détenus dans les prisons israéliennes, les aider à poursuivre une vie équilibrée à travers la (...)

  • Le Centre de la paix commence l’année 2018 par une séance de soutien psychologique pour les enfants de Gaza

    Malgré une situation dramatique dans la bande de Gaza , le Centre de la paix de poursuit ses actions et ses activités pour les jeunes et les enfants de Gaza.
    En ce début de cette nouvelle année 2018, le Centre a décidé de poursuivre ses activités d’animation et de soutien psychologique pour les enfants de plusieurs régions dans la bande de Gaza pour leur faire oublier les horreurs de la situation actuelle dans leur prison à ciel ouvert et de différents bombardements israéliens.
    Le lundi 15 janvier (...)

  • Volontaires catholiques en Palestine, ils témoignent

    « La colonisation en Palestine est un cancer qui développe quotidiennement ses métastases » : telle est la conclusion extrêmement forte de Corinne et Laurent Mérer, deux volontaires catholiques qui ont passé trois mois dans les Territoires occupés. » Au printemps 2016, Corinne et Laurent Mérer passent trois mois dans les Territoires occupés à l’appel des églises chrétiennes de Palestine. Cet ancien amiral et son épouse ne sont pas particulièrement sensibilisés à la question israélo-palestinienne. Ils vont (...)