Les Amis d’Al-Rowwad

Retour de Palestine occupée, des militants d’Evry témoignent

Une délégation de militants d’Evry Palestine, dont une élue d’Evry, vient de rentrer d’une mission de dix jours dans les Territoires Palestiniens Occupés et dans la bande de Gaza, et témoigne de ce voyage.

"Du nord au sud de la Cisjordanie, nous avons pu rencontrer des hommes et des femmes très concrètement engagés dans la santé, l’agriculture, l’éducation, l’animation culturelle et sociale. Ils nous ont fait partager leur vision de l’avenir de la Palestine et la force de leur résistance. Nous avons ressenti d’autant plus fortement l’injustice de la discrimination qu’ils subissent : les check points que nous avons passés leur sont bien souvent infranchissables, à commencer par ceux qui conduisent à Jérusalem, ainsi que les routes confisquées par Israël pour la seule utilisation par les colons ; toute communication avec Gaza est impossible.

Nous avons pu constater que le Mur continue d’avancer profondément en territoire palestinien, que la colonisation et les confiscations de terres s’intensifient, que l’enfermement s’organise, et malgré cela que le peuple palestinien reste extrêmement dynamique dans l’animation de sa vie culturelle et la survie d’une activité économique dans un territoire morcelé. La stratégie de colonisation et de bouclage, mise en oeuvre par les gouvernements successifs de l’Etat d’Israël depuis 1996, est réalisée par murs, barrières électrifiées et points de contrôle. La seule concession à un semblant de continuité territoriale : construction de ponts et tunnels routiers pour les Palestiniens à travers l’espace confisqué pour les colons !

Trois d’entre nous ont pu passer, avec beaucoup de difficultés, une journée à Gaza, afin de rencontrer le Comité des Réfugiés et le Centre d’activités des Femmes du Camp de Réfugiés de Khan Younis, jumelé avec la Ville d’Evry ; la vision d’un territoire enfermé et chaque jour plus fortement étouffé ; et une priorité absolue

Voici quelques flashes pour illustrer ce voyage, et un rappel de quelques faits qu’il est utile d’avoir en tête à quelques semaines d’une énième réunion (Annapolis), où les droits des Palestiniens risquent une fois de plus, comme depuis 60 ans, d’être remis à plus tard."

 : que cesse le siège et l’étranglement de la Bande de Gaza.

Documents à télécharger

  Compte rendu de visite


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Wardi : 70 ans après la Nakba, l’espoir est toujours vivant

    Les trop rares films palestiniens, ou faisant entendre des voix palestiniennes, sont souvent de beaux films ; malgré leurs mauvaises dispositions, les critiques, lorsqu’ils en parlent, au lieu de le nier, mettent plutôt en œuvre divers procédés pour les affaiblir et les neutraliser. Il est donc intéressant de jeter un coup d’œil sur quelques sites de cinéma avant de parler du film lui-même.
    aVoir-aLire introduit ainsi le film : « Sidi a été chassé de son village en 1948. » Par qui ? Pourquoi ? Ces (...)

  • Et la terre, comme la langue (DOCUMENTAIRE, 1997)

    Voici la publication du vendredi, jour dédié aux inspirations de la Poésie française : Un documentaire d’Élias Sanbar et Simone Bitton réalisé en 1997. Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie sur tous les fronts.
    Notice : On a du mal à se représenter, en Occident, l’immense popularité dont jouissent les poètes en Orient. Du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord, non seulement on lit plus de poèmes que de romans, mais aussi on considère la poésie comme un art (...)

  • "L’antisionisme est une opinion et l’antisémitisme un délit"

    Avec la proposition de certains députés pour pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisémitisme, après les injures antisémites adressées à Alain Finkielkraut, "on met le doigt dans un processus totalitaire" avec un retour du délit d’opinion, analyse lundi 18 février sur franceinfo le journaliste et historien Dominique Vidal, auteur de Antisionisme = antisémitisme ? plus loin, Dominique Vidal continue : "Nous avons des lois antiracistes, la loi de 1881, la loi de 1972, nous avons aussi un Code (...)