Les Amis d’Al-Rowwad

Rencontre le 27 novembre 2018 à 19h00 Centre Culturel Algérien

Force et vitalité du théâtre en Palestine

Méconnu en Occident, le théâtre de Palestine est vivant, riche, diversifié, créatif.

Dans le contexte particulier d’un pays occupé, géographiquement fragmenté, politiquement déchiré, partagé entre conservatisme et fureur de vivre, la culture constitue aussi une forme de résistance et de résilience et le théâtre est un vecteur fort d’émancipation.

Invité : le Yes Theatre de Hébron - humour et métaphores

Avec Mohamed Titi, metteur en scène et comédien du Yes Theatre

A ses côtés, Jonathan Daitch. Parti à la rencontre des multiples troupes de théâtre de Palestine en vue de l’élaboration d’un livre, il nous restituera ses découvertes.

Exemple de la dynamique théâtrale palestinienne, le Yes Theatre nous livrera son expérience et ses actualités.

Implanté à Hébron depuis 20 ans le Yes Theatre produit des spectacles qui sont présentés dans toute la Cisjordanie mais aussi à l’international, en Asie, en Europe et dans le Monde Arabe où il est régulièrement invité, primé, et collabore à des projets artistiques.

Proche de la population locale, il développe différentes approches telles que le théâtre de marionnettes, le théâtre-forum et est un acteur fort de questionnement, de libération des esprits et de plaidoyer.

Ainsi les artistes palestiniens remettent le théâtre au cœur de la cité et nous invitent à nous enrichir de leurs pratiques.

Mardi 27 novembre à 19h00
Centre Culturel Algérien 171 rue de la croix Nivert 75015 Paris
Entrée libre

La soirée est organisée par Les Amis d’Al Rowwad dont le siège est Paris 18ème
info@amis-alrowwad.org

Documents à télécharger

 


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Wardi : 70 ans après la Nakba, l’espoir est toujours vivant

    Les trop rares films palestiniens, ou faisant entendre des voix palestiniennes, sont souvent de beaux films ; malgré leurs mauvaises dispositions, les critiques, lorsqu’ils en parlent, au lieu de le nier, mettent plutôt en œuvre divers procédés pour les affaiblir et les neutraliser. Il est donc intéressant de jeter un coup d’œil sur quelques sites de cinéma avant de parler du film lui-même.
    aVoir-aLire introduit ainsi le film : « Sidi a été chassé de son village en 1948. » Par qui ? Pourquoi ? Ces (...)

  • Et la terre, comme la langue (DOCUMENTAIRE, 1997)

    Voici la publication du vendredi, jour dédié aux inspirations de la Poésie française : Un documentaire d’Élias Sanbar et Simone Bitton réalisé en 1997. Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie sur tous les fronts.
    Notice : On a du mal à se représenter, en Occident, l’immense popularité dont jouissent les poètes en Orient. Du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord, non seulement on lit plus de poèmes que de romans, mais aussi on considère la poésie comme un art (...)

  • "L’antisionisme est une opinion et l’antisémitisme un délit"

    Avec la proposition de certains députés pour pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisémitisme, après les injures antisémites adressées à Alain Finkielkraut, "on met le doigt dans un processus totalitaire" avec un retour du délit d’opinion, analyse lundi 18 février sur franceinfo le journaliste et historien Dominique Vidal, auteur de Antisionisme = antisémitisme ? plus loin, Dominique Vidal continue : "Nous avons des lois antiracistes, la loi de 1881, la loi de 1972, nous avons aussi un Code (...)