Les Amis d’Al-Rowwad

Pour le cinéaste palestinien Mohammad Bakri - petition de soutien

En 2002, durant la seconde Intifada, Mohammad Bakri s’est rendu à Jénine afin de constater par lui‐même les dégâts résultants de la bataille sanglante qui s’était déroulée dans le camp de réfugiés de cette ville palestinienne. Cette terrible expérience a amené l’acteur et cinéaste de renommée internationale, Palestinien citoyen d’Israël, bien connu pour son engagement pour la paix, à réaliser le film Jenin, Jenin, pour montrer les violents évènements survenus dans le camp tels qu’ils ont été vécus par ses habitant‐e‐s. Quand Bakri a voulu montrer son film dans les salles en Israël, il a été confronté à de nombreuses attaques judiciaires et politiques très dures de la part de plusieurs organisations qui cherchaient à empêcher sa diffusion en Israël et dans le monde. Depuis lors, Bakri a été persécuté et empêché de travailler comme acteur de théâtre et de cinéma. Et cela malgré le fait que les plaintes judiciaires ont été déboutées et que la Cour suprême israélienne ait décidé qu’en raison de la liberté d’expression, et malgré les controverses qu’il avait suscité, la diffusion du film Jenin, Jenin ne devait pas être empêchée. Plusieurs années après ces décisions de la Cour, un ancien soldat des unités de combat a déposé plainte contre Bakri pour diffamation et demandé une somme énorme en dédommagement dans la tentative de saper son droit à diffuser sa production artistique.

https://secure.avaaz.org/en/petition/We_are_all_Mohammad_Bakri_kvlnv_mvkhmd_bqry_Stop_persecuting_Mohammad_hpsyqv_lrdvp_t_mvkhmd/?cJVTqlb&utm_source=sharetools&utm_medium=copy&utm_campaign=petition-396350-We_are_all_Mohammad_Bakri_kvlnv_mvkhmd_bqry_Stop_persecuting_Mohammad_hpsyqv_lrdvp_t_mvkhmd&utm_term=JVTqlb%2Ben



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Trump peut remettre son "deal du siècle" dans sa culotte !

    Du fric... demandé aux pays arabes... pour améliorer la situation économique des Palestiniens, mais en échange du renoncement de ces derniers à leur indépendance et à tous leurs droits, la réponse est unanime : c’est NON !
    Ils peuvent toujours se réunir à Bahrein en ce moment, l’ensemble des Palestiniens, y compris l’Autorité Palestinienne et les hommes d’affaires palestiniens ont déjà rejeté le fameux plan, plein de mépris et de racisme, dont Jared Kushner a révélé l’essentiel du contenu.
    Sans le moindre (...)

  • La mention « colonie israélienne » obligatoire pour les aliments, selon l’avocat de la CJUE

    Selon l’avocat général de la Cour de Justice de l’Union européenne, dont l’avis est le plus souvent suivi en dernière instance par les juges, le consommateur doit être informé lorsqu’un produit alimentaire provient des colonies israéliennes.
    L’affaire remonte à 2016, quand le gouvernement français a publié un avis aux opérateurs économiques indiquant que les denrées alimentaires en provenance des territoires occupés par Israël devaient porter la mention « colonie israélienne » ou des termes équivalents. (...)

  • Appel à action : Non à une résolution par l’assemblée nationale condamnant la critique de l’état d’Israël !

    LE SAVIEZ VOUS ?
    Le député Sylvain Maillard, président du groupe d’études sur l’antisémitisme, a proposé à d’autres députés de voter une résolution visant à assimiler la critique légitime du régime israélien à de l’antisémitisme.
    Contactez vos députés pour leur demander de s’opposer à cet amalgame honteux !
    ECRIVEZ A VOS DEPUTES dont l’adresse est ici :
    http://www2.assemblee-nationale.fr/qui
    Le texte de cette résolution est consultable ici : Proposition de résolution définition IHRA (mai 2019).
    Il est (...)