Les Amis d’Al-Rowwad

Plusieurs Palestiniens blessés et 6 kidnappés par l’occupant dans le camp de Aida

Des unités spéciales et des soldats des forces de l’occupation israélienne ont attaqué cette nuit le camp de réfugiés de Aida, au nord de Bethléem ; l’occupant a kidnappé 6 jeunes et en a blessé un septième par balle. Par ailleurs un soldat sioniste a été blessé par des éclats de cocktail Molotov que les jeunes ont lancé pendant l’assaut.
Plusieurs Palestiniens blessés et 6 kidnappés par l’occupant dans le camp de Aida
Parmi les jeunes kidnappés, les jeunes Moutasim el-Sourifi (18 ans), Mohamed Salem Ad’dabss (16 ans) et Moutassim Bassim Abou Hadhir (24 ans) ont été identifiés.
Les forces de l’occupation sont montées sur les toits des maisons du camp, qu’elles ont transformés en bases militaires et des snipers se sont déployés dans divers endroits du camp d’où ils ont visé les jeunes.
Quatre citoyens dont deux femmes ont été touchés par les balles de l’occupation lors des affrontements continus contre les soldats de l’occupation ce matin. Les affrontements durent depuis quatre jours dans le camp de réfugiés.

Source : http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7Zy0gi2V7yroMtT4zNJJUOT%2bZAUqsvLKRuRpr%2fEroWcyDQMoYJIVspnCIZahqI3OtUENzWd%2fRtbPOF1AzDLuG1fcTICS4ztdzWI%2fXyf779m0%3d



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)

  • Cuisine, art et littérature : comment Israël vole la culture arabe

    En tant que pays colonialiste, Israël s’est activement efforcé d’effacer l’existence des peuples autochtones sur les terres qu’il occupe, de manière à mieux s’approprier ces aspects de leur culture qui le font paraître « local » plutôt qu’implanté.
    La cuisine étant historiquement une production culturelle locale, Israël ne s’enorgueillit pas de bagels, de saumon fumé ou de carpe farcie – tous d’origine européenne – mais plutôt de fallafels, de houmous, d’huile d’olive et de la salade de tomates et de (...)

  • Ségrégation géographique en Palestine : Google Maps épinglé

    Pourriez-vous imaginer que l’application Google Maps, sur votre propre smartphone, puisse vous mettre en danger ? Ou nier l’existence de votre ville, village ou même de votre pays ? Cela paraît inimaginable mais, pourtant, cela est bien réel.
    C’est ce que vient de démontrer l’ONG palestinienne 7amleh – Le centre arabe pour le développement des médias sociaux – dans son rapport publié mardi 18 septembre, intitulé « Ségrégation cartographique : Google Maps et les droits de l’homme des Palestiniens ». (...)