Les Amis d’Al-Rowwad

"Monique Kermel nous a quittés discrètement le 1er Novembre.

Connaissant l’issue fatale de sa maladie, elle avait organisé sa fin de vie avec lucidité et courage, distribué ses biens et souvenirs à ses proches et rejoint une unité de soins palliatifs
Généreuse elle a fait don de son corps à la science : il n’y aura donc pas de cérémonie d’inhumation.

Mais nous pouvons tous partager émotion et souvenirs.
Ancienne professeure et bibliothécaire, Monique alliait compétence livresque et goût du terrain.
Guyanaise fidèle au pays, elle animait une émission de radio créole et échangeait informations et textes avec les groupes locaux de soutien à la Palestine.
Militante elle regrettait de ne pouvoir participer aux rassemblements, manifestations ou colloques en raison des multiples opérations de son dos "bionique" limitant sa mobilité. Mais elle assurait fidèlement une permanence à la boutique des AMIS d AL ROWWAD : malicieuse, souriante et un sachet de douceurs à la main, elle arrivait ponctuellement et semblait apprécier ces temps d’échange.
A sa famille d’ici et de là-bas, à tous ses amis nous présentons nos sincères condoléances
Le plus bel hommage que nous lui rendrons sera de nous tenir debout sans découragement.
Merci Monique."



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)

  • Grève de la faim « Liberté et Dignité » : dès le premier jour, le régime sioniste impose une série de mesures punitives aux grévistes palestiniens

    Alors que plus de 1.600 prisonniers politiques palestiniens ont lancé, lundi 17 avril, une grève de la faim illimitée pour protester contre leurs conditions d’incarcération indignes, le service pénitentiaire du régime sioniste n’a pas tardé une série de mesures punitives contre les prisonniers, en particulier ceux qui mènent la grève. Dans un communiqué publié lundi soir 17 avril, la Commission palestinienne des affaires des prisonniers indiquait que dès le premier jour de grève, des responsables du (...)