Les Amis d’Al-Rowwad

Mise en service d’un labo photo

En janvier 2007, l’association avait emporté le labo-photo donné par Jonathan Daitch (pour développer, agrandir et tirer les photos en noir et blanc).

Lors de son séjour en Cisjordanie fin juin 2007, Jonathan a pris en mains le labo, qui était déjà installé dans l’ancien centre Al-Rowwad et a développé des photos qu’il a prises dans le camp avec les enfants, qui ont été séduits et enthousiasmés par cette opération magique.

Nous avions emporté des appareils photos, donnés par des amis de Clermont-Ferrand. D’autres appareils, donnés par des amis d’Orly, nous sont parvenus après notre retour et d’autres, en provenance de cette même ville, nous sont promis, qui partiront cet été avec des militants qui se rendent en Palestine.

Le centre Al-Rowwad est donc d’ores et déjà, bien équipé et des équipes de photographes qualifiés sont sur place. Anne, la responsable de projet, après quelques jours de vacances dans sa famille en juillet, reprendra son activité début août et Jonathan reviendra bientôt pour un nouveau séjour.

Le centre Al-Rowwad va devenir sans aucun doute une référence en Palestine et sera capable de former très vite d’autres équipes de photographes à Bethléem et en Cisjordanie.

C’est un bel exemple de solidarité, qui aide concrètement les Palestiniens a sauvegarder leur culture et à résister aux forces sionistes qui cherchent à les faire disparaître.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Le Festival Ciné-Palestine démare fort

    La 3ème édition du Festival Ciné-Palestine se déroulera du 2 au 11 juin 2017.
    Au programme, des films bien sûr, avec 19 séances pour 14 longs et 9 courts, mais aussi des nouveautés. Sont prévus, un concert, une séance en plein air, une master class et une compétition de courts-métrages.
    En bref, la continuité de notre engagement pour le cinéma palestinien, en diversifiant nos propositions pour des spectateurs toujours plus (...)

  • « Israël » aboie : les prisonniers palestiniens sont debout

    Les prisonniers palestiniens ont entamé une grève de la faim collective, à partir du 17 avril, la journée nationale du prisonnier palestinien. 1500 prisonniers détenus dans la plupart des prisons sionistes, sur le total de 7500, ont rejoint la grève, annoncée par Marwan Barghouty, dirigeant au Fateh. Les grévistes appartiennent à la plupart des mouvements de résistance. Ils réclament la cessation des pratiques immorales et inhumaines à leur encontre, et d’être considérés comme des êtres humains. Ils (...)

  • Barcelone : un pas de plus vers une « Zone libre d’apartheid » !

    LE CONSEIL MUNICIPAL DE BARCELONE a voté aujourd’hui en session plénière une déclaration officielle qui favorise l’inclusion dans les contrats signés notamment avec des entreprises liées à l’occupation israélienne en Palestine, de clauses assurant le respect des droits des êtres humains. « La reconnaissance par la municipalité de Barcelone du droit à défendre les droits des Palestiniens par des actions non violentes de BDS n’est pas simplement le triomphe de la liberté d’expression et des droits (...)