Les Amis d’Al-Rowwad

Mise en service d’un labo photo

En janvier 2007, l’association avait emporté le labo-photo donné par Jonathan Daitch (pour développer, agrandir et tirer les photos en noir et blanc).

Lors de son séjour en Cisjordanie fin juin 2007, Jonathan a pris en mains le labo, qui était déjà installé dans l’ancien centre Al-Rowwad et a développé des photos qu’il a prises dans le camp avec les enfants, qui ont été séduits et enthousiasmés par cette opération magique.

Nous avions emporté des appareils photos, donnés par des amis de Clermont-Ferrand. D’autres appareils, donnés par des amis d’Orly, nous sont parvenus après notre retour et d’autres, en provenance de cette même ville, nous sont promis, qui partiront cet été avec des militants qui se rendent en Palestine.

Le centre Al-Rowwad est donc d’ores et déjà, bien équipé et des équipes de photographes qualifiés sont sur place. Anne, la responsable de projet, après quelques jours de vacances dans sa famille en juillet, reprendra son activité début août et Jonathan reviendra bientôt pour un nouveau séjour.

Le centre Al-Rowwad va devenir sans aucun doute une référence en Palestine et sera capable de former très vite d’autres équipes de photographes à Bethléem et en Cisjordanie.

C’est un bel exemple de solidarité, qui aide concrètement les Palestiniens a sauvegarder leur culture et à résister aux forces sionistes qui cherchent à les faire disparaître.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ce ne sont pas des images de morts et de blessés

    Ce sont les images de citoyennes de Gaza qui tentent malgré le blocus israélien et égyptien..les luttes des factions pâlestiniennes..d agir pour l avenir de la Palestine
    C’est en français..

  • Une entreprise israélienne d’espionnage qui a pris contact avec Trump a commencé par proposer de sales tours contre BDS

    La société privée israélienne de renseignement qui a proposé de manipuler les médias sociaux pour la campagne de Trump avait offert un an plus tôt des services similaires à une association de donateurs juifs américains qui cherchaient à cibler ceux qui critiquent Israël, c’est ce que révèle un document obtenu par Forward.
    Fin 2015, l’entreprise privée israélienne de renseignement Psy-Group a pris contact avec une association ad hoc de donateurs juifs en lui proposant de saper en secret le mouvement de (...)

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)