Les Amis d’Al-Rowwad

Les partenaires en France

Plusieurs villes de France, grâce à la participation de
différentes structures, institutions ou personnalités ont
participé à cette initiative. Plusieurs associations et
bénévoles ont œuvré à ce projet, dont
des associations de parents d’élèves qui souhaitent nouer
des relations durables avec des parents d’élèves palestiniens.


Outre Paris et la banlieue parisienne, la troupe a été accueillie
par les villes de Lille, Roubaix, Avion, Grenoble, Voiron, La Buisse,
Eybens, Figeac, Limoges, Tours, Angers, Rennes, Douarnenez, Carhaix, Laval,
Quimper et Avignon.
Partout, les enfants ont été hébergés gracieusement,
surtout chez des particuliers, ravis d’ accueillir les jeunes artistes
palestiniens, parfois par les municipalités.

Ont participé au financement de la tournée, dont le coût
total s’est élevé à un chiffre de l’ordre de 70.000
euros :

  • La Société des amis d’al-Rowwad, qui a géré
    l’ensemble et organisé les transports ;
  • Le Consulat de France et Centre Culturel français de Jérusalem
     ;
  • Des mairies, conseils généraux et conseils régionaux
     ;
  • Le Secours Populaire Français ;
  • Le C.C.F.D. ;
  • La Cimade ;
  • Les associations de solidarité avec la Palestine des lieux
    visités.

Un réseau de confiance au niveau national est d’ores et déjà
établi en vertu des principes de solidarité et d’échanges
et il ne demande qu’à s’élargir.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)

  • Ils montent le son à Gaza

    De l’extérieur, la bande de Gaza occupée apparaît comme un lieu de misère. Trois agressions militaires israéliennes acharnées depuis décembre 2008 ont causé une destruction indicible, faisant des milliers de morts, plus de 15 000 blessés, plus de 75 000 personnes sans-abri et un demi-million déplacées.
    Dans le même temps, un siège long d’une décennie a conduit les Palestiniens dans la bande côtière au bord de la catastrophe avec une infrastructure en lambeaux.
    Mais Gaza, c’est aussi le lieu d’un moral (...)