Les Amis d’Al-Rowwad

Les arts des enfants des rues, à Embrun.

Le Dauphiné Libéré

Actuellement dans le département, trois troupes de jeunes artistes amateurs invitées par un collectif d’associations sont en tournée. Parada, Al Rowad, Qosqo Maki : chacune de ces troupes possède son histoire et sa particularité, mais toutes trois rassemblent des enfants victimes de la misère, de la guerre.
Des enfants des rues, qui ont trouvé un espoir dans les pratiques artistiques.
En Roumanie, Miloud, clown français, touché par le vécu des jeunes de Bucarest, crée la fondation Parada, et le cirque devient la bouée de sauvetage de ces adolescents.

Du théâtre à la musique

Dans le camp d’Aida, en Palestine, c’est un jeune médecin qui organise le centre culturel Al Rowwad, « les pionniers ». Les enfants y apprennent les langues, l’informatique, le théâtre.
Au Pérou, une Française rencontre les enfants du pavé de Cuzco en proie à la misère, aux tentations et aux dangers de la rue. Elle fonde Qosqo Maki, « les mains de Cusco « , un espace où ces enfants perdus viennent se reconstruire un avenir et apprennent la musique. Demain vendredi, les jeunes animeront la place de la Mairie dès 16 heures, et donneront leurs spectacles pour montrer qu’il y a un espoir, une lumière au bout du pavé, et qu’il ne tient qu’aux adultes de les rejoindre pour rendre ce monde plus juste.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Lettre de rania talala , traiteur palestinienne , à Cyril lignac suite au "voyage culinaire " du sieur en Israël ...

    Cher Cyril Lignac,
    Je t’écris car depuis deux jours, on ne cesse de m’interpeller par rapport à la vidéo que tu as faite lors de ton voyage à Tel Aviv.
    Je m’appelle Rania, française originaire de Palestine (de Jérusalem et de Jaffa) et je suis traiteur de cuisine palestinienne et créatrice du blog Les ptits plats palestiniens de Rania.
    Tu ne me connais sûrement pas, sinon, tu aurais sûrement évité de parler de gastronomie israélienne dans cette fameuse vidéo.
    Soit. J’apprécie ton travail et ton (...)

  • "Jérusalem vit" : la première exposition du musée palestinien

    La direction du musée palestinien, situé près de Ramallah en Cisjordanie occupée, a inauguré samedi sa première exposition, présentant des œuvres reliant à la ville sacrée de Jérusalem lors d’une séance réservée à la presse. L’exposition intitulée "Jérusalem vit" sera ouverte au public à partir de dimanche dans la ville universitaire de Bir Zeit. Dans l’une des salles du musée, un paysage de Cisjordanie est récrée grâce à des photographies panoramiques qui s’étalent sur les quatre murs, plaçant également le (...)

  • Témoignage de Ziad Medoukh sur la pollution de la mer de Gaza

    La souffrance des Palestiniens de Gaza se poursuit. Témoignages et explications de Ziad Medoukh en direct de la plage de Gaza sur la pollution de la mer de Gaza. Les Palestiniens de Gaza sous blocus israélien sont privés de leur seul loisir : la plage de Gaza, en plein été, ils ne peuvent pas s’ y rendent à cause de la pollution de la mer de Gaza. Actuellement, la bande de Gaza subit une pollution terrible La pollution de la côte et des nappes de Gaza à cause de l’effondrement de deux centres de (...)