Les Amis d’Al-Rowwad

Les arts des enfants des rues, à Embrun.

Le Dauphiné Libéré

Actuellement dans le département, trois troupes de jeunes artistes amateurs invitées par un collectif d’associations sont en tournée. Parada, Al Rowad, Qosqo Maki : chacune de ces troupes possède son histoire et sa particularité, mais toutes trois rassemblent des enfants victimes de la misère, de la guerre.
Des enfants des rues, qui ont trouvé un espoir dans les pratiques artistiques.
En Roumanie, Miloud, clown français, touché par le vécu des jeunes de Bucarest, crée la fondation Parada, et le cirque devient la bouée de sauvetage de ces adolescents.

Du théâtre à la musique

Dans le camp d’Aida, en Palestine, c’est un jeune médecin qui organise le centre culturel Al Rowwad, « les pionniers ». Les enfants y apprennent les langues, l’informatique, le théâtre.
Au Pérou, une Française rencontre les enfants du pavé de Cuzco en proie à la misère, aux tentations et aux dangers de la rue. Elle fonde Qosqo Maki, « les mains de Cusco « , un espace où ces enfants perdus viennent se reconstruire un avenir et apprennent la musique. Demain vendredi, les jeunes animeront la place de la Mairie dès 16 heures, et donneront leurs spectacles pour montrer qu’il y a un espoir, une lumière au bout du pavé, et qu’il ne tient qu’aux adultes de les rejoindre pour rendre ce monde plus juste.



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Pavillon de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes

    L’Institut du Film de Palestine est heureux d’annoncer la participation de la Palestine pour la première fois au Festival de Cannes avec un Pavillon au Village International de Pontiero. Cette participation au Festival, qui se déroule du 8 au 19 mai 2018, est une étape importante qui renforce le statut de la Palestine sur la carte du cinéma mondial, suite à une présence importante de films palestiniens au prestigieux festival au cours des dernières décennies.
    Cet événement important est organisé (...)

  • La chanteuse palestinienne Rim Banna n’est plus

    Nous apprenons avec tristesse ce samedi le décès de la chanteuse palestinienne Rim Banna, des suites d’un cancer diagnostiqué il y a neuf ans.
    Agée de 51 ans seulement, l’artiste, citoyenne palestinienne israélienne, s’est éteinte à Nazareth, la ville où elle était née, a précisé sa famille.
    Sa démarche artistique a toujours été guidée par une volonté d’exprimer l’identité du peuple palestinien à travers sa musique traditionnelle, qu’elle a contribué à préserver et à promouvoir à travers ses disques et tournées (...)

  • Fermetures de comptes : pour qui travaille PayPal ?

    Communiqué de l’AFPS
    Le 26 janvier, nous apprenions la fermeture de notre compte PayPal par un simple e-mail de PayPal Europe, sans contact préalable avec nous. Le jour-même, et alors qu’officiellement cela n’avait fait l’objet d’aucune déclaration de PayPal, des sites internet israéliens relayés par des officines françaises utilisaient cette information pour se déchaîner contre nous. Par qui avaient-ils donc été prévenus ?
    Nous avons envoyé dès le 29 janvier une lettre recommandée à PayPal Europe, pour (...)