Les Amis d’Al-Rowwad

Lecture pour Vittorio Arrigoni

Vittorio Arrigoni était ce jeune journaliste et militant pacifiste italien, membre de l’ONG ISM (International Solidarity Movement), connu pour son blog Radio Guerrilla, unique source d’information occidentale au moment de l’opération "Plomb durci" menée par l’armée israélienne à Gaza entre fin décembre 2008 et fin janvier 2009, alors que tous les résidents étrangers avaient été évacués par leurs consulats respectifs.

(Rappel du bilan humain : près de 1 300 Palestiniens tués parmi lesquels 900 civils dont 300 enfants et environ 5 300 blessés / source : MSF)
Vittorio, resté sur place avec ses camarades d’ISM et quelques rares médecins occidentaux, nous livre son témoignage, écrit jour après jour, dans un livre traduit et publié dans plusieurs langues Restez humain à Gaza

Editeur de l’adaptation française du livre Rester humain à Gaza, Armand Caspar lance un appel à tous ceux qui souhaitent faire circuler la parole de Vittorio Arrigoni en organisant des séances de lecture soit :
- selon le projet tel qu ?il sera proposé à Bruxelles (cf ci-dessous *)
- selon un projet qui vous est propre, dans une médiathèque, une maison des associations, un café, un théâtre,
- par des lectures d ?un ou plusieurs chapitres à l ?occasion d ?une manifestation déjà existante.

* Après son assassinat, une association, Azione Sperimentale / Reading Movie "Restiamo Umani", s’est constituée en Italie autour de la mère de Vittorio.
Sur le site de l’association : www.restiamoumani.com vous trouverez les voix enregistrées de différentes personnalités internationales, chacune lisant un chapitre du livre de Vittorio Arrigoni, en italien, espagnol, anglais, allemand, français...

Ainsi, vous pouvez écouter Stéphane Hessel lisant le chapitre VII intitulé AL-NAKBAH (La catastrophe).

L’association Azione Sperimentale / Reading Movie "Restiamo Umani" a prévu de présenter son projet
 ? pour la sphère francophone
 ? à Bruxelles les 23 et 24 mars prochains. (diffusion d ?extraits lus, d ?entretiens avec les lecteurs, débat,..)

Vous pouvez contacter la coordinatrice du projet à l’adresse : Yasmina Khamal pour de plus amples renseignements.

En tant qu ?association de soutien à la culture palestinienne, Les Amis d ?Al Rowwad se font le relai de l ?information concernant le projet en cours consistant à faire circuler les écrits de Vittorio Arrigoni par la lecture de ses textes.

Par avance, nous remercions toutes celles et ceux qui voudront bien participer à ce projet.

Armand caspar <scribest.fr@gmail.com> est à votre disposition pour toute information complémentaire.

liens vers la version française du livre :
- http://www.monde-diplomatique.fr/2010/12/DA_SILVA/19987
- http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10493&var_recherche=+Rester+humain+%E0+Gaza
- http://www.ism-france.org/temoignages/Rester-humain-a-Gaza-Decembre-2008-Juillet-2009-Journal-d-un-survivant-article-14806)

- Livre disponible à notre boutique (24 rue Custine 75018 Paris à la boutique Les Amis d ?Al Rowwad - Prix 13.50 TTC hors envoi)



FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Témoignage de Ziad Medoukh sur la pollution de la mer de Gaza

    La souffrance des Palestiniens de Gaza se poursuit. Témoignages et explications de Ziad Medoukh en direct de la plage de Gaza sur la pollution de la mer de Gaza. Les Palestiniens de Gaza sous blocus israélien sont privés de leur seul loisir : la plage de Gaza, en plein été, ils ne peuvent pas s’ y rendent à cause de la pollution de la mer de Gaza. Actuellement, la bande de Gaza subit une pollution terrible La pollution de la côte et des nappes de Gaza à cause de l’effondrement de deux centres de (...)

  • À Gaza, un théâtre ambulant cherche à faire sourire les enfants

    Un théâtre ambulant parcourt les villes et les villages de la bande de Gaza pour soulager les enfants du stress psychologique causé par le siège

  • "C’est seulement à Gaza !"

    C’est seulement à Gaza, une région au bord de la mer, une région méditerranéenne, qui n’a toujours pas le droit encore à un port par décision de l’armée de l’occupation.
    C’est seulement à Gaza que la population vit dans une prison à ciel ouvert.
    C’est seulement à Gaza, que le nombre d’habitants est en augmentation permanente, malgré les conditions de vie chaotiques, malgré l’interdiction aux malades de se soigner à l’étranger, et malgré la pénurie de médicaments, et la faiblesse des moyens médicaux.
    C’est (...)