Les Amis d’Al-Rowwad

Le texte intégral de la pièce

Vous pouvez télécharger ci-dessous le livret de la pièce "Nous sommes les enfants du Camp", écrite par Mr Abu-Srour, directeur du centre culturel Al Rowwad.

La pagination a été réalisée pour une impression au format A5

Avertissement :

La pièce ci-après reproduit en les transposant les événements tragiques au cours desquels une partie de la population palestinienne a été expulsée de sa terre.

Les auteurs de ces actes étaient d’abord les volontaires des groupes de combat sionistes puis les soldats de l’armée israélienne elle-même. Les victimes palestiniennes les désignent sous le nom de « Juifs », ou de "sionistes", termes qui repris par la pièce.

Il ne s’agit pas d’une manifestation d’antisémitisme, les Palestiniens sachant bien faire la différence entre les soldats juifs de l’armée d’occupation et les nombreux Juifs qui, sur place et dans le monde, sont solidaires avec eux.

Nous savons, en France, ce qu’est une occupation. Sur nos murs sont scellées de nombreuses plaques qui rappellent qu’en ce lieu des résistants « furent sauvagement assassinés par les Allemands ». Ces avis ne sont pas pour autant des manifestations d’un racisme antigermanique. Il faut comprendre les termes utilisés ici dans le même sens.

Documents à télécharger

  Livret de la pi


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Ce ne sont pas des images de morts et de blessés

    Ce sont les images de citoyennes de Gaza qui tentent malgré le blocus israélien et égyptien..les luttes des factions pâlestiniennes..d agir pour l avenir de la Palestine
    C’est en français..

  • Une entreprise israélienne d’espionnage qui a pris contact avec Trump a commencé par proposer de sales tours contre BDS

    La société privée israélienne de renseignement qui a proposé de manipuler les médias sociaux pour la campagne de Trump avait offert un an plus tôt des services similaires à une association de donateurs juifs américains qui cherchaient à cibler ceux qui critiquent Israël, c’est ce que révèle un document obtenu par Forward.
    Fin 2015, l’entreprise privée israélienne de renseignement Psy-Group a pris contact avec une association ad hoc de donateurs juifs en lui proposant de saper en secret le mouvement de (...)

  • On récolte ce que l’on sème fait son bilan !

    Depuis sa sortie en mai 2018, le film du réalisateur palestinien Alaa Ashkar fait le bilan suivant : 20 festivals en France et ailleurs dont un prix du meilleur film documentaire 92 projections publiques en présence du réalisateur.
    Le film vient d’être sélectionné en avant première au Festival 48mm à Tel-aviv organisé par l’association Zokhrot (Projection prévue mi décembre).
    Contactez nous pour organiser une projection publique de l’un des films du réalisateur ! Par mail : contact@freebirdfilms.com (...)