Les Amis d’Al-Rowwad

Le projet initial : un brillant succès... abandonné !

Les Amis d’Al Rowwad a présenté à la Fondation Anna Lindh en mars 2007 une demande de subvention pour un festival de théâtre impliquant quatre troupes françaises, dans 6 villes de Cisjordanie. Autant dire un projet très ambitieux !

Réponse positive de la Fondation pour une subvention de 44 000 €, non pas en mai comme attendu, mais fin... août ! Les acteurs artistiques de ce projet n’ont pas pu attendre aussi longtemps une confirmation de ce projet, et n’était donc plus disponibles. Comme aucune demande de modification du projet n’a été acceptée, tout a été annulé.

Nous vous proposons ici le dossier de présentation utilisé dans le cadre de cette recherche de subventions.

Introduction

Le présent projet est monté à la demande de partenaires culturels en Palestine, qui font face à un isolement international croissant, à un réseau culturel national très morcelé et à une situation politique pour le moins défavorable à la culture en général. Le projet se décline selon deux axes :

  • le renforcement structurel du réseau culturel en Palestine, localement entre les acteurs culturels eux-mêmes et entre ces derniers et la société civile, et à l’international pour tisser des liens entre acteurs culturels palestiniens et intervenants culturels des pays européens ou du bassin méditerranéen ;
  • l’enrichissement de la pratique artistique et la professionnalisation de techniciens, par le biais d’ateliers d’échange/formation ainsi que la production et la commercialisation de biens culturels.

Suite à l’édition 2006 qui a eu lieu en France et en Belgique, l’édition 2007, objet de cette proposition, se déroulera en octobre 2007, après le ramadan, dans six villes de Cisjordanie. Quatre troupes de théâtre tourneront simultanément sur ces six villes pour proposer des représentations théâtrales, des ateliers de formation, et des séances d’échange avec les jeunes, sur une durée de 15 jours. Le projet s’inscrit dans la durée, sous la forme d’un festival de théâtre renouvelé chaque année selon un principe d’échange et de collaboration : les années paires, la Palestine vient en Europe, les années impaires des troupes européennes et du bassin méditerranéen viennent en Palestine.

Nous ne souhaitons pas nous limiter à Jérusalem ou Ramallah, capitale culturelle de Cisjordanie. Ce festival doit bénéficier à toutes les populations, et surtout aux plus défavorisées : les habitants des villes isolées (Jénine, Naplouse...), ceux des camps de réfugiés, les mineurs, qui représente 52 % de la population.

Documents à télécharger

  Dossier projet initial du festival 2007 de th


FAIRE UN DON

ACTUALITES

  • Et la terre, comme la langue (DOCUMENTAIRE, 1997)

    Voici la publication du vendredi, jour dédié aux inspirations de la Poésie française : Un documentaire d’Élias Sanbar et Simone Bitton réalisé en 1997. Mise en ligne par Arthur Yasmine, poète vivant, dans l’unique objet de perpétuer la Poésie sur tous les fronts.
    Notice : On a du mal à se représenter, en Occident, l’immense popularité dont jouissent les poètes en Orient. Du Moyen-Orient à l’Afrique du Nord, non seulement on lit plus de poèmes que de romans, mais aussi on considère la poésie comme un art (...)

  • "L’antisionisme est une opinion et l’antisémitisme un délit"

    Avec la proposition de certains députés pour pénaliser l’antisionisme au même titre que l’antisémitisme, après les injures antisémites adressées à Alain Finkielkraut, "on met le doigt dans un processus totalitaire" avec un retour du délit d’opinion, analyse lundi 18 février sur franceinfo le journaliste et historien Dominique Vidal, auteur de Antisionisme = antisémitisme ? plus loin, Dominique Vidal continue : "Nous avons des lois antiracistes, la loi de 1881, la loi de 1972, nous avons aussi un Code (...)

  • Rashida Tlaib porte une robe traditionnelle palestinienne pour prêter serment au congrès américain

    La nouvelle députée du Michigan s’est fait un honneur de choisir une robe traditionnelle palestinienne pour prêter serment au Congrès américain, ce vendredi.
    Ce faisant, elle a déclenché une série de posts de femmes de tous âges arborant sur internet des vêtements palestiniens brodés de manière traditionnelle. (cf les photos sur https://mondoweiss.net/2019/01/palestinian-inspires-tweetyourthobe/?utm_source=Mondoweiss+List&utm_campaign=844ff0fa61-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_b86